Un ancien SDF devenu agent immobilier

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Qui aurait cru qu’un jour, Jean-Pierre deviendrait agent immobilier ? La vie n’a pas ménagé cet ancien SDF. Mais combat après combat, il a réussi à se relever et gère aujourd’hui le réseau Immoclef, structure lilloise qui regroupe six agences. Son but ? Aider les SDF en les logeant à des loyers plus que modestes dans deux de ses propres bâtiments.

Le passé d’un agent immobilier pas comme les autres


Rien ne prédestinait Jean-Pierre Boudhar à devenir agent immobilier. Né d’un père militaire délinquant, il a vécu entre une mère dépressive et un beau-père violent. Adolescent, il connaît les petits boulots, la délinquance, la dépression, la vie en foyer avant de n’avoir d’autres choix que celui de vivre dans la rue. Mais un jour, alors qu’il s’endort épuisé dans un bar, des étudiants en médecine et en architecture l’emmènent chez eux pour lui permettre de reposer. Jean-Pierre restera cinq ans dans cette colocation qui lui a sauvé la vie.

Des rencontres décisives


Pour son nouveau lieu de vie, Jean-Pierre paye un loyer modeste grâce à ses petits boulots. Il rencontre également d’autres étudiants, continue son apprentissage et commence à voyager. C’est à cette période qu’il fait la connaissance de sa première femme. Elle travaille alors dans l’immobilier et lui a donné envie d’approcher le secteur.


Puis, un autre coup de foudre. Laurence Delbeke fait son entrée dans la vie de Jean-Pierre. Elle aussi agent immobilier, elle le booste, le poussant à devenir un vendeur hors pair. En 1996, il rachète l’agence de son patron. En 1997, il fait l’acquisition d’un immeuble proche de Lille, dans la commune de Lambersart. Viendra ensuite l’achat d’un deuxième bâtiment, puis d’un troisième et dans la foulée, la naissance d’Immoclef.

Un agent immobilier qui n’a pas oublié ses origines


Mais face à son succès, Jean-Pierre Boudhar n’a jamais oublié d’où il venait. Il s’évertue aujourd’hui à aider les sans-abri pour qu’ils retrouvent un toit, mais également leur dignité. Deux des immeubles qu’il a achetés sont désormais réservés aux SDF. Il leur propose des logements à très bas prix.


Et Jean-Pierre est fier de montrer que les logements sont décents, propres et respectueux de leurs locataires. Une propreté et une décence qui sont, selon lui, la clé pour retrouver sa dignité.


Cela fait maintenant 15 ans que Jean-Pierre loue des appartements meublés de 15m² pour un loyer de 92 euros par mois. Le complément est intégralement pris en charge par les aides au logement. Altruiste, notre agent immobilier va même jusqu’à récupérer des denrées alimentaires dans les supermarchés pour nourrir ses locataires.


Et il a maintenant d’autres projets pour faire prendre de l’ampleur au sien : « Il faut les [les SDF] médiatiser comme au téléthon. Avec une telle émission, l’argent récolté aiderait à créer des logements. Les SDF seraient soutenus par des psychologues pour les aider à retrouver confiance, du travail ».


Source image : mysweetimmo.com

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers