Vente immobilière : 31% se jouent de particulier à particulier

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Si l’on pourrait penser que passer par un professionnel pour réaliser une vente immobilière est sécurisant, les Français sont 1/3 à ne pas faire ce choix. 31% préfèrent en effet conclure leur transaction de particulier à particulier. Un pourcentage qui n’a pas baissé en 15 ans alors que les formalités administratives se sont grandement complexifiées. Explications.

Vente immobilière : la grande enquête du site Immobilier.notaires.fr


Les légendent veulent que la moitié des ventes immobilières soient réalisée entre particuliers. Mais aucune étude n’avait jamais été menée pour confirmer ou infirmer ce pourcentage. C’est chose faite ! Le site Immobilier.notaires.fr voulait avoir des certitudes. La plateforme qui compte plus de 2 000 études notariales a réuni un vaste dossier : tous les chiffres à sa disposition depuis l’an 2000. Ce sont donc 15 ans, presque 16, d’investigation qui ont révélé que 31% des ventes immobilières se jouent de particulier à particulier.


Au fil des ans, une variation de ce pourcentage a cependant été observée. Il oscille entre 25 à 35%. Il faut donc noter la stabilité de ces chiffres, qu’importe la conjoncture. On aurait pu s’attendre à une envolée des transactions entre particuliers du fait de l’essor d’internet, mais ce n’est pas le cas. A contrario, les démarches de plus en plus complexes pour vendre son logement auraient pu pousser les particuliers à se tourner vers les professionnels, ce n’est encore une fois pas le cas. Il faut croire qu’un équilibre s’est tissé entre ces tendances.

Pourquoi les particuliers ne passent pas par une agence ?


Si la vente immobilière ne se déroule pas sous la coupe d’un professionnel, c’est avant tout pour des raisons financières. Les particuliers énoncent en effet des commissions trop élevées dans 40% des cas selon une étude de CCM Benchmark Institut.


Une brèche s’ouvre donc pour les notaires. Face à ce constat, ils se positionnent comme de sérieux concurrent des agences et professionnels en matière de transaction immobilière. Ils affichent aujourd’hui des honoraires de négociation moyens de 3,5%. Un pourcentage que Immobilier.notaire.fr justifie dans un communiqué : « ce qui, malgré la libéralisation du tarif, reste inférieur à la rémunération des agences immobilières, tous services inclus ».


Et vous, comment menez-vous vos ventes immobilières ? Entre particuliers ou par le biais d’un professionnel ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers