Immobilier à Paris : le marché Saint-Germain racheté par une société allemande

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

L’immobilier à Paris est prisé par le monde entier. La preuve ? Le Méridien Étoile, plus grand hôtel de Paris, est passé sous le pavillon britannique il y a peu. Quelques semaines plus tard, c’est le marché Saint-Germain qui change de nationalité.

Le marché Saint-Germain en quelques mots


L’édifice comprend 4 600m² de commerces dont la majorité est dédiée aux produits Apple. On y trouve également les enseignes Marks et Spencer, Nespresso ou encore Uniglo. Côté commerces de bouche, le boucher Hugo Desnoyer s’est implanté et sera bientôt rejoint par le chef Yves Camdeborde.


Enfin, de nombreux équipements participent à la vie des lieux, avec notamment une piscine, un conservatoire, un gymnase, une crèche et deux parkings.

Une transaction pas comme les autres sur le marché immobilier à Paris


Sur le marché Saint-Germain, le drapeau allemand a désormais pris ses droits. Il vient en effet d’être racheté par le Bayerische Versorgungskammer, le fonds de pension allemand BVK. Il s’agit d’une caisse de retraite allemande regroupant douze régimes et plus de deux millions d’anciens employés municipaux ainsi que des travailleurs libéraux. Vous pensiez que le marché Saint-Germain était français ? L’organisme allemand a en fait racheté l’édifice à la foncière belge Banimmo. La transaction a été conclue pour 130 millions d’euros.

Le marché Saint-Germain plusieurs fois vendu


Le marché Saint-Germain est un monument historique construit sous Napoléon dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés. Au fil des années, il a dû être plusieurs fois reconstruit (suite à l’incendie de 1813 notamment) pour devenir le centre commercial que l’on connaît aujourd’hui.


Depuis 2009, la société belge Banimmo en était la propriétaire. Elle l’avait racheté pour un peu moins de 30 millions d’euros à Klépierre. Puis, depuis avril 2015, 70 millions d’euros avaient été investis avant que le marché ne soit cédé à Bayerische Versorgungskammer. Banimmo conserve cependant sa gestion. Avec 30 millions de plus-value, la société belge a de quoi se féliciter de la récente transaction immobilière.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers