Coup d’envoi pour le chantier EuraLille 3000

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

En octobre dernier, le coup d’envoi a été donné : le chantier EuraLille 3000 a débuté. Il est aujourd’hui considéré comme l’un des projets urbains français les plus importants du territoire. C’est autour du programme « Swam » que la première phase est pour l’heure orientée.

EuraLille d’hier à aujourd’hui


À seulement dix minutes à pied de la « Grand Place », le quartier EuraLille a vu le jour en 1994 avec l’arrivée de la gare TGV Lille-Europe. À cette époque, Jean Nouvel a également conçu un très important centre commercial. À l’heure actuelle, EuraLille est décliné en 300 000m² de bureaux, 3 000 habitants et 12 emplois.


EuraLille 3000 vient renforcer l’existant avec, pour la première phase, 3 400m² de bureaux et 2 500m² de commerces qui devraient sortir de terre d’ici fin 2018. Le coût estimé pour ce chantier est de 55 millions d’euros. On relèvera également la construction du nouveau palais de justice lillois à deux pas de là. Ce dernier devrait sortir de terre en 2021 pour 100 millions d’euros budgétés.

EuraLille 3000 en résumé


Si l’on parle de projet d’envergure, c’est avant tout pour la multiplicité de constructions prévues au sein d’EuraLille 3000. On y trouvera des logements, mais aussi des commerces et des bureaux. Le chantier prend place sur 140 000m² et vient en renfort du troisième quartier d’affaires de l’hexagone.

Pourquoi EuraLille 3000 ?


Selon les propres mots de la maire PS de la ville, Martine Aubry : « Le projet urbain EuraLille 3000 vise à répondre à un double enjeu : conforter le rang du quartier d'affaires parmi les plus grandes places tertiaires de France et rendre le cœur métropolitain plus animé et plus convivial ».

EuraLille 3000 autour de « Swam »


Le changement de visage du territoire est aujourd’hui orienté autour du programme « Swam ». Ce dernier est mené par le promoteur Nacarat qui dirige la construction de trois immeubles sur 12 000m². Seront inclus une promenade sur le modèle des anciennes fortifications de la Porte de Roubaix, des restaurants, des commerces, des bureaux, un hôtel « Mama Shelter » de 112 chambres…

« Swam sera un signal dans la skyline lilloise, l'élevant au rang de bâtiment iconique », affirme l’architecte, Jérôme De Alzua.

Au total, 140 000m² de bureaux, 2 500 habitants et 7 000 emplois supplémentaires sont attendus entre 2025 et 2030 suite à la réalisation d’EuraLille 3000 selon le président de la Métropole européenne de Lille, Damien Castelain.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers