Prélèvement à la source : quel impact sur les revenus fonciers ?

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Dès le 1er janvier 2018, le prélèvement à la source sera mis en place en France. Visant les salaires et les retraites dans un premier temps, il impactera également la fiscalité des travailleurs indépendants sans oublier celle des revenus fonciers. Explications pour les propriétaires-bailleurs concernés.


Prélèvement à la source : la variable des revenus fonciers


Lorsque Bercy a décidé de mettre en place le prélèvement à la source, il lui a fallu trouver une solution relative à la fiscalité des revenus fonciers. Variant sensiblement au fil des ans, ces derniers rendent difficile la mise en place d’un taux d’imposition fiable d’année en année.


Autre difficulté à prendre en compte, l’absence d’intermédiaire. Le propriétaire-bailleur touche en effet ses loyers directement. Impossible dans ce cas de figure de suivre la même logique pour le prélèvement à la source des impôts liés aux salaires et retraites et à ceux liés aux revenus fonciers.

Prélèvement à la source : les solutions pour les revenus fonciers


Le gouvernement a donc décidé de se baser sur un système d’acomptes pour le prélèvement à la source des revenus fonciers. Ce dispositif reste très proche de celui actuellement appliqué. Dans les faits, le propriétaire payera un impôt par le biais d’acomptes établis en fonction des années précédentes. Les sommes seront prélevées, au choix, chaque mois ou chaque trimestre.

Prélèvement à la source : un avantage pour les propriétaires-bailleurs


Par le biais d’un conseiller de Bercy, le gouvernement explique qu’« aujourd’hui, lorsqu’un propriétaire perd son locataire et ne touche plus de loyers, il doit attendre un an pour ne plus payer d’impôts sur ses revenus locatifs. A partir du 1er janvier 2018, il lui suffira de signaler au fisc le départ du locataire et il ne paiera plus rien. On retrouve bien l’esprit de la réforme : il n’y a plus de décalage entre revenus et impôts ». Un petit atout du prélèvement de l’impôt à la source qui devrait satisfaire les propriétaires-bailleurs.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers