Une maison en bois pour lutter contre le mal-logement en Ile-de-France

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Ce n’est pas un secret, le mal-logement en Ile-de-France est un véritable fléau contre lequel associations et gouvernement ont beaucoup de mal à lutter. Mais aujourd’hui, l’association Habitat et humanisme propose une alternative qui pourrait séduire et apporter une vraie solution au mal-logement et contrecarrer le manque de foncier francilien. Explications.

Mal-logement en Ile-de-France : un concept révolutionnaire


Imaginez une maison en bois, montable et démontable en seulement 10 jours. C’est le concept aujourd’hui proposé par l’association Habitat et humanisme qui a fait du logement social son cheval de bataille. Fondée par Aline Maréchaux et Pascal Colné, architectes tous deux, la coopérative souhaite mener ce projet révolutionnaire pour lutter contre le mal-logement en Ile-de-France.


Les concepteurs de la maison en bois démontable proposent donc une habitation de 40m² capable d’accueillir quatre personnes. Installation incluse, cette maison revient à 80 000 euros et se louera pour 7euros/m² soit 280€/mois.


L’idée est d’accueillir des personnes dans le besoin en période de transition, de démonter la maison, puis de l’emmener à l’autre bout de l’Ile-de-France si besoin, pour proposer un habitat à une autre famille en difficulté.


Une maison démontable et écologique qui gêne moins le voisinage puisque conscient que sa présence n’est que temporaire.

Pour qui et pourquoi la maison démontable ?


La maison démontable fait face à une problématique majeure de l’Ile-de-France : la rareté et le coût très élevé du foncier. S’il faut parfois des années pour débuter la construction de logements sociaux, la maison modulable peut, elle, être placée là où il y a un peu d’espace.


Pourront profiter de ce logement « les personnes en grande difficulté qui ne pourraient pas habiter seules dans un logement social du fait de leur fragilité » affirme Olivier Launay, directeur d'Habitat et humanisme Ile-de-France. « En moyenne, nous les accompagnons pendant dix-huit mois à deux ans, jusqu'à ce qu'elles accèdent à un logement social classique »

Le mal-logement en Ile-de-France contrecarré dès l’automne


Une première famille a été accueillie dans la maison en bois à l’automne 2014 et plusieurs suivantes ensuite. La volonté de l’association Habitat et humanisme est de convaincre les municipalités et les propriétaires de foncier des bienfaits de son projet et de l’alternative qu’il représente au regard d’une situation de mal-logement en Ile-de-France croissante.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers