L'assurance habitation est-elle obligatoire ?

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
Propriétaire ou locataire, l'assurance habitation vous couvre contre les incidents, dégâts ou autres dommages qui peuvent survenir dans le logement. Véritable protection, elle reste cependant facultative dans certains cas. Mais lesquels ? Quels sont les risques à s'affranchir de cette assurance ? Explications.

Assurance habitation et copropriété


Vous vivez dans une copropriété ? Que vous soyez locataire ou propriétaire de votre logement, vous avez l'obligation de souscrire une assurance habitation. Vous devez disposer a minima d'une responsabilité civile. Une couverture indispensable si vous faites subir des dommages à vos voisins. Plus concrètement, si une fuite d'eau en provenance de votre logement vient abîmer un mur, un plafond ou d'autres objets chez votre voisin, c'est votre assurance qui assume les différents travaux de réparation, de recherche de fuite...

En fonction du niveau d'assurance souscrit, elle pourra prendre en charge les dégâts des eaux mais également les incendies, ou encore les bris de glace.

Bon à savoir : la simple responsabilité civile ne couvre pas les dégâts liés à un incendie. Ainsi, si un feu se déclare à votre domicile et que votre responsabilité est avérée, vous ne serez aucunement indemnisé.

Assurance habitation et logement hors copropriété


Vous êtes propriétaire et votre bien est situé en dehors d'une copropriété ? Vous n'êtes pas obligé de souscrire une assurance habitation. Mais attention, en cas de problème dans lequel votre responsabilité est engagée, vous ne disposez d'aucune couverture et ne pouvez bénéficier d'une quelconque indemnisation. Si vous décidez de faire l'impasse sur l'assurance habitation, il est nécessaire d'en mesurer le ratio bénéfices/risques.

Bon à savoir : dans le cas d'une assurance multirisques habitation, vous êtes également, le plus souvent, couvert par une responsabilité civile. Il s'agit d'un package qui prend le relais en cas de dommages, qu'ils soient matériels ou corporels.

Bon à savoir : si vous mettez en location un logement hors copropriété, il est également possible de ne pas prendre d'assurance habitation.

Assurance habitation et location


La loi est stricte : un locataire doit souscrire une assurance habitation. Le propriétaire bailleur demande très souvent l'attestation d'assurance à son locataire le jour de l'état des lieux d'entrée pour s'assurer de sa couverture.

Si le locataire ne souscrit pas d'assurance habitation sous un mois à compter de la remise des clés, le propriétaire est en droit d'adhérer en son nom et de répercuter le tarif sur le loyer tout en appliquant une majoration de 10% de la cotisation.

Le locataire a donc tout intérêt à faire ses démarches en amont.

Dans le cas d'une colocation, l'assurance habitation est également obligatoire. Il est possible d'opter pour une assurance habitation unique qui couvre tous les colocataires (tous les colocataires doivent être listés sur le contrat d'assurance) ou pour une assurance habitation individuelle si plusieurs baux ont été signés. Il est alors préférable que tous les colocataires fassent appel au même assureur.

Bon à savoir : l'assurance habitation n'est pas obligatoire dans le cas d'une location saisonnière ou d'un logement de fonction.

Avez-vous déjà eu besoin de faire appel à votre assurance habitation dans le cas de dégâts ou dommages ?
 
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers