3 astuces pour choisir son investissement Pinel

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
La loi Pinel est LE dispositif de défiscalisation préféré des Français. Il leur permet d'investir dans l'immobilier, neuf le plus souvent, tout en réduisant leurs impôts. Un investisseur peut en effet choisir une durée de location obligatoire de 6, 9 ou 12 ans et obtient en échange une réduction d'impôts de 12, 18 ou 21% calculée sur un maximum de 300 000€. À la clé, une économie maximale de 63 000€ et la constitution d'un solide patrimoine immobilier. Mais pour assurer la rentabilité du placement, quelques précautions préalables sont à adopter. 3 astuces pour ne pas vous tromper.

Choisir la ville de son investissement Pinel


La clé de la rentabilité d'un investissement Pinel est sa localisation. La première étape est donc de choisir la ville dans laquelle vous allez investir. Étudiez dans un premier temps le marché locatif : le taux de vacance locative est-il élevé ? Les bassins d'emploi à proximité sont-ils dynamiques ? La démographie est-elle croissante ? Autant d'indicateurs qui vous donneront de solides arguments en faveur (ou non) de votre placement.

Parmi les villes les plus attractives pour investir dans l'immobilier neuf en 2019, on retrouve notamment Toulouse, Lyon, Nantes, Boulogne-Billancourt et Bordeaux.

Choisir le secteur de son investissement en loi Pinel


La ville sélectionnée, reste à choisir le quartier. En fonction des locataires auxquels vous destinez votre logement neuf, le secteur ne sera pas nécessairement identique. Ainsi, les étudiants sont au rendez-vous aux abords des écoles et des universités mais également à deux pas de l'hyper centre dans le cas des villes étudiantes. Ils sont aussi attentifs à la présence des transports en commun, des commerces et des services. Les familles sont elles enclines à s'installer à deux pas des commodités, des écoles, des crèches, des infrastructures culturelles et sportives, des lieux de divertissement pour les enfants… Elles apprécient particulièrement les nouveaux écoquartiers qui font la part belle aux espaces verts et au bien vivre ensemble. Les actifs dynamiques sont quant à eux en recherche de toutes les commodités qui leur évitent d'utiliser leur véhicule au quotidien.

Choisir le logement pour son investissement Pinel


Ville et quartier trouvés, place au logement neuf. Là encore, en fonction des locataires que vous visez, le type de bien est à adapter. Ainsi, les petites superficies (du studio au T2) sont prisées par les étudiants, les jeunes actifs et les jeunes couples alors que les appartements dits familiaux comme les T3 ou les T4 sont recherchés par les familles avec enfants. Pour peu que le bien soit idéalement situé, les premiers affichent une vacance locative quasi nulle mais un turn-over plus fréquent. Les appartements familiaux peuvent être légèrement plus longs à louer (ou relouer) mais une fois installées, les familles restent généralement pendant plusieurs années.

Portez une attention particulière à l'agencement du logement. Un intérieur optimisé suscite davantage de coups de cœur chez les locataires.
Enfin, évitez les logements au vis-à-vis direct avec les voisins ou trop sombres. Si les parties communes proposent des services partagés comme un rooftop, une chambre d'hôte, un potager… c'est un vrai plus.

Astuce : au moment de mettre votre logement Pinel en location, insistez sur les avantages de l'immobilier neuf. Les locataires sont en effet friands des biens peu énergivores et parfaitement isolés.

Vous avez investi avec la loi Pinel ? Comment avez-vous choisi votre logement neuf ?
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers