Les avantages et les inconvénients de la location saisonnière

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Nombreux sont aujourd’hui les propriétaires qui décident de louer leur bien en location saisonnière. Mais quels sont les avantages et les inconvénients de ce mode de location ? On vous explique pour un choix éclairé axé rentabilité.

Qu’est-ce que la location saisonnière ?


Certains propriétaires décident de louer leur bien, maison ou appartement, à des périodes clés de l’année et d’en profiter pour eux-mêmes lorsqu’il est vacant. Il s’agit de location saisonnière, le plus souvent située dans une zone touristique, à la montagne, à la mer, à la campagne… Il est loué meublé avec toutes les commodités nécessaires pour que les vacanciers n’aient qu’à poser leurs valises.

Les avantages de la location saisonnière


Le premier atout de la location saisonnière est la flexibilité apportée par ce type d’investissement. En fonction des besoins et des envies le bien peut être loué ou occupé par le propriétaire à sa convenance. Le logement se fait tour à tour résidence secondaire puis investissement rentable.


La location saisonnière permet en effet de dégager un revenu confortable sous couvert d’une bonne localisation. Plus la zone est recherchée et touristique, plus le logement peut être loué cher et la vacance locative éloignée. Pour avoir un ordre d’idée, comptez un loyer à la semaine 2 à 3 fois supérieur en comparaison d’une location classique. La location saisonnière peut donc couvrir tout ou partie d’un crédit immobilier.


Autre avantage, un risque d’impayé très (très faible). En effet, les locataires payent le plus souvent le montant annoncé avant même leur entrée dans les lieux.
Enfin, la location saisonnière permet de bénéficier d’une intéressante fiscalité. Il est en effet possible de déduire de nombreuses charges et d’amortir le bien avec à la clé une belle économie d’impôt.


Les inconvénients de la location saisonnière


Mais les avantages de la location saisonnière sont à contrebalancer avec ses inconvénients pour prendre une décision en toute connaissance de cause.
Le premier inconvénient est lié au fréquent turn over. Le passage de nombreux locataires dans le logement entraîne des dégradations plus fréquentes et plus nombreuses et, donc, la nécessité de remettre le bien en état plus souvent.


Le coût de la gestion d’une location saisonnière est également à prendre en compte. On estime à 20% des loyers perçus les frais inhérents à ce type de location.


Enfin, la dernière contrainte et non des moindres, de la location saisonnière est les obligations auxquelles sont soumis les propriétaires. Devant l’explosion du marché de la location saisonnière, certaines villes ont mis en place des restrictions du nombre de nuitées autorisées. Le but ? Eviter que les loyers n’augmentent trop dans ces villes. Un accord est également à demander à la copropriété pour les logements concernés.


Entre avantages et inconvénients, quel est votre avis ? Vous laisseriez-vous tenter par la location saisonnière ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers