Un investissement Pinel optimisé pour une meilleure rentabilité

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Lorsque l’on réalise un investissement Pinel, une seule idée en tête : le rentabiliser au mieux et au plus vite. Si certaines astuces sont bien connues, d’autres ne sont pas souvent utilisées. Vous pourriez donc en profiter pour rendre votre placement encore plus rentable. On vous explique.

L’investissement Pinel en quelques mots


La rumeur était lancée : la loi Pinel pourrait être supprimée 2018. Il n’en est rien, l’investissement Pinel est finalement prolongé pour encore quatre années. Les particuliers ont donc jusqu’au 31 décembre 2021 pour en profiter. Nouveauté cependant, le mécanisme devrait être, en partie, recentré sur les zones tendues.


Dans les faits, il permet de bénéficier d’une réduction d’impôt de 12, 18 ou 21% sur 6, 9 ou 12 ans et sur un maximum de 300 000 euros. Le pourcentage de défiscalisation est fixé en fonction de la durée de mise en location obligatoire choisie par le particulier. Dans tous les cas, il y a une belle économie à réaliser à la clé. Mais comment s’assurer que l’investissement Pinel sera rentable ?

La bonne localisation pour son investissement Pinel


La clé de la rentabilité réside souvent dans l’emplacement du bien. Vous pourrez mettre en location le logement le plus grand, le plus moderne, le moins énergivore, le plus qualitatif… si la demande locative n’est pas au rendez-vous, le placement a peu de chances d’être rentable. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Que même si le logement est plus cher à l’achat, mieux vaut souvent se tourner vers une ville dynamique dans laquelle les locataires sont nombreux. Un investisseur a donc tout intérêt à se diriger vers les zones Abis, A et B1.

Une typologie adaptée au quartier


Second critère de choix pour son investissement Pinel, la typologie du bien. Si vous visez un secteur étudiant, proche des écoles et universités, préférez les petites surfaces type studio, T1 ou T2. Il est également possible d’opter pour un grand appartement fonctionnel avec plusieurs chambres et de le proposer ensuite en colocation.


Dans un secteur familial et résidentiel, les T3 et T4 sont les plus recherchés. En plus de la demande locative, un investisseur doit donc étudier le profil des locataires du secteur.

Séparer logement et garage


On le sait moins, mais il est possible de rentabiliser son investissement Pinel en louant séparément le garage et le logement. En effet, une très large majorité des achats en loi Pinel sont réalisés dans le neuf. Et les biens récents sont le plus souvent livrés avec une place de stationnement ou un box fermé. L’astuce ? Le box fermé n’est pas soumis au plafond de loyer contrairement à l’appartement ou à la maison. Il est donc possible de le louer à part, à un autre locataire par exemple, pour en faire un garage ou encore un garde-meuble par exemple. Sachant que dans les grandes villes les stationnements se louent parfois à prix d’or, il y a là un bon coup à jouer !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers