Quelle aide au logement est faite pour vous ?

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

La CAF (Caisse d’Allocation familiale) propose aux locataires, mais aussi aux propriétaires ayant du mal à honorer le paiement de leur loyer ou de leur crédit immobilier, une aide au logement adaptée à leur situation. Zoom sur les trois coups de pouce de la CAF qu’il est utile de connaître.

L’Aide Personnalisée au Logement (APL)


L’APL est l’aide au logement la plus connue en France. Elle est accordée aux locataires occupant un bien à titre de résidence principale et ayant fait l’objet d’un bail établi. Le logement lui-même doit être sous le sceau d’une convention signée entre le propriétaire et l’Etat. Cette convention régit l’évolution du loyer mais aussi la durée du bail, les conditions d’entretien de l’habitation et le confort obligatoire.


Autre donnée que bon nombre de Français ignore, l’APL peut être accordée aux propriétaires ayant bénéficié d’un Prêt Aidé à l’Accession à la Propriété (PAP), d’un Prêt d’Accession Sociale (PAS) ou d’un Prêt Conventionné lors de l’achat de leur logement ancien ou neuf.

Aide au logement : l’Allocation de Logement à Caractère Familial (ALF)


Pour celles et ceux qui ne peuvent pas profiter de l’APL, l’ALF prend le relais. Mais attention, pour en bénéficier, votre ménage doit compter au moins deux enfants (l’un d’entre eux peut ne pas encore être né). L’Allocation de Logement à Caractère Familial peut aussi être octroyée aux ménages mariés depuis moins de 5 ans et dont les membres du couple ont moins de 40 ans.

L’Allocation de Logement Sociale (ALS)


Accordée aux locataires, aux colocataires, aux sous-locataires et aux personnes habitant en foyer d’hébergement, l’ALS est une aide au logement précieuse pour diminuer le montant de son loyer.


Les propriétaires sous le coup d’un crédit immobilier peuvent également en bénéficier sous certaines conditions.


L’Allocation de Logement Sociale vise plus particulièrement les jeunes, les étudiants, les personnes âgées ou handicapées ou encore les foyers sans enfant.
Aide au logement, les conditions d’attribution


Le type d’aide au logement et son montant sont toujours déterminés en fonction de plafonds de revenus établis. Tous les locataires et tous les propriétaires ne peuvent donc pas en bénéficier. À savoir également, ces aides ne sont pas cumulables. Vous aurez seulement le droit à l’une des trois. Pour en savoir plus et réaliser votre simulation d’aide au logement, des outils sont disponibles sur le site de la CAF.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers