Avant de devenir propriétaire…

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Acheter un bien immobilier nécessite de se poser plusieurs questions au préalable. Nous vous proposons un tour d’horizon des points à aborder avant de lancer son projet immobilier. Un mode d’emploi bien utile qui vous permettra de poser les bases solides de votre achat.

Je deviens propriétaire d’un bien neuf ou ancien ?


C’est sans doute la première problématique à résoudre avant de lancer ses recherches, celle qui vous évitera de partir dans tous les sens et de finalement vous perdre dans les méandres des petites annonces immobilières. Les éléments suivants devraient vous donner des pistes pour vous décider.


Si l’on a tendance à penser qu’un bien immobilier neuf est plus cher qu’un logement ancien, la donne est vraie dans un premier temps seulement. En moyenne, le prix d’achat d’un bien neuf est 30% plus cher mais si la dépense de départ est plus importante, sur le long terme, la balance penche en sa faveur. Pourquoi ?


• Un logement neuf consomme moins, beaucoup moins, d’énergie qu’un logement ancien. Comptez une moyenne de 1 600 euros d’économie par an pour un T3 par exemple.
• Les charges de copropriété sont moins élevées dans le neuf.
• Le propriétaire d’un logement neuf est exonéré de taxe foncière pendant deux ans et bénéficie de frais de notaire réduits (2-3% dans l’immobilier neuf contre 7-8% dans l’ancien)

Où est-ce que je souhaite devenir propriétaire ?


C’est une question primordiale : où souhaitez-vous habiter au cours des prochaines années ? Ville ou campagne ? Centre ou périphérie ? Quelles sont les infrastructures essentielles à votre confort quotidien ?


Prenez le temps de réfléchir à l’importance de la proximité de votre futur logement avec votre lieu de travail, les écoles pour vos enfants, les transports en commun… Cela vous amènera sûrement à éliminer certains quartiers.


Vous souhaitez vivre au vert ? Réfléchissez aux avantages et aux inconvénients. Si le prix d’achat sera certainement moins élevé, pourrez-vous assumez les frais d’essence et de déplacement qu’engendrera cet éloignement ? N’omettez aucun élément.

Quel est mon budget maximum ?


Quel est le budget maximum que vous pouvez accorder à votre acquisition ? Mais attention, définir ce montant nécessite la prise en compte d’autres éléments que le prix seul de l’achat :


• Le prix du logement.
• Les frais de notaire.
• Les travaux à réaliser avant l’entrée dans les lieux.
• Les dépenses énergétiques mensuelles que vous pourrez définir grâce au DPE que le vendeur doit vous remettre.
• Les charges de copropriété à régler mensuellement.
• La taxe foncière et la taxe d’habitation à payer annuellement. Si vous étiez locataire auparavant, seule la taxe d’habitation était à votre charge.

Un dernier conseil, ne foncez pas tête baissée, comparez le prix demandé pour le logement qui vous intéresse avec les prix de la zone visée. Il est rare que le montant ne soit pas négociable, surtout si la demande des actuels propriétaires est trop élevée.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers