Comment bien faire son offre d’achat immobilier ?

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Après des heures de recherche, une maison ou un appartement a retenu votre attention ? Vous êtes prêt à faire une offre d’achat immobilier ? En suivant les règles ci-après expliquées, vous mettez toutes les chances de votre côté.

Comprendre l’offre d’achat immobilier

 

Aussi appelée promesse unilatérale d’achat ou proposition d’achat, l’offre d’achat immobilier est un engagement pris par l’acheteur auprès du vendeur. Ainsi, si le vendeur accepte la proposition écrite de l’acquéreur, ce dernier s’engage à acheter le bien au prix indiqué.

La valeur de l’offre d’achat immobilier

 

Il y a là un véritable engagement de la part de l’acheteur, mieux vaut donc ne pas prendre cette étape à la légère. Ainsi, une proposition orale n’a aucune valeur juridique, elle ne fait donc pas office d’engagement.


Mais lorsque l’offre d’achat immobilier est faite par écrit, il n’est possible de se rétracter que dans certains cas. Si les conditions de rétractation ne sont pas respectées, l’acheteur devra verser des dommages et intérêts au vendeur. Au contraire, si le propriétaire ne veut plus vendre, c’est à lui de verser une indemnisation.


L’offre d’achat protège donc acheteur et vendeur des propositions non sérieuses.

Rédiger une offre d’achat immobilier

 

Les éléments suivants doivent impérativement figurer dans l’offre d’achat immobilier, sous peine de créer des situations litigieuses par la suite :


• Les caractéristiques du logement (superficie, terrain, description…)
• La proposition d’un prix d’achat
• Les moyens de réponse du vendeur
• Les conditions de financement
• Les conditions de rétractation
• La durée de validité de l’offre. Elle doit en effet être limitée dans le temps, quelques jours par exemple, pour permettre au vendeur de la retenir ou non. Une fois le délai mentionné dépassé, l’acheteur est dégagé de tout engagement.
• Les clauses suspensives, en cas de refus de financement ou de caractéristiques du bien encore inconnues, protégeront l’acheteur de désagrément.
• La mention « la vente ne sera définitive qu’au moment de la signature de l’avant-contrat »

Astuce : n’hésitez pas à faire une offre d’achat plus basse que le prix demandé par le vendeur. Le marché immobilier actuel permet de faire baisser le coût d’une acquisition dans bon nombre de cas.

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers