Menu

Éco-habitat : quelle classe énergétique pour vos appareils électroménagers ?

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

La classe énergétique est aux appareils électroménagers ce qu’est le DPE, Diagnostic de Performance Énergétique à l’immobilier. Pour faire simple, elle détermine les consommations de votre équipement en fonctionnement mais aussi en veille. Nombreux sont aujourd’hui les consommateurs qui scrutent cette cote énergétique avant d’acheter leur prochain four, lave-linge, lave-vaisselle ou même ordinateur et écran. Et pour cause, les factures mensuelles peuvent être fortement impactées par cette simple lettre. Comment bien choisir votre appareils électroménagers en fonction de leur étiquette énergétique ? Mode d’emploi.

Décrypter l’étiquetage énergétique des appareils électroménagers

Depuis 1992, l’étiquette énergie ou étiquette énergétique est obligatoire pour permettre aux consommateurs de déterminer la consommation de leur futur appareil électroménager. Il s’agit d’une information essentielle donnant plus de transparence aux acheteurs avant de se décider. Au fil des ans, l’échelle de niveau énergétique a évolué, donnant jusqu’à l’an dernier (2021) des lettres allant de A+++ pour les appareils les moins énergivores à D pour les appareils les plus énergivores.

La performance toujours plus importante des appareils électroménagers et les progrès technologiques ont poussée l’Union européenne et la France à revoir l’étiquette énergétique en intégrant de nouvelles données, des obligations plus strictes qui sont venues compléter les informations déjà transcrites à savoir :

  • La consommation électrique annuelle.
  • La consommation en eau.
  • Les émissions sonores.

 

Depuis le 1er mars 2021, une nouvelle étiquette énergétique est donc disponible pour différents équipements et notamment par les lave-linge, les lave-linge séchants, les caves à vin, les lave-vaisselle, les réfrigérateurs, les congélateurs, les ampoules et les écrans.

Les autres équipements feront très prochainement l’objet de la bascule et seront eux aussi soumis à la nouvelle étiquette énergétique.

Sur l’étiquette actuelle, les consommateurs trouvent un QR Code leur permettant de scanner les produits pour accéder en un clic à la liste complète des informations officielles sans objectif commercial. La redirection aboutit à une base de données commune à toute l’Union européenne et permet une mise en concurrence de différents produits.

Outre le QR Code, le changement est grand. Les classes A+++, A++ et A+ ont en effet disparu. La classe énergétique d’un appareil électroménager ou multimédia est donnée aujourd’hui par une lettre allant de A à G. L’objectif est ainsi de pousser les marques à créer de nouveaux modèles toujours plus performants pour atteindre la classe A ou B, facilement accordée sur les anciennes étiquettes énergétiques mais beaucoup plus difficilement sur les nouvelles. Le mode d’attribution actuel s’attache en effet davantage aux critères d’écoconception et intègre notamment des critères de réparabilité et de recyclabilité ajoutés aux critères techniques et aux critères de consommation énergétique déjà existants.

Sur l’étiquette de vos équipements électroménagers, vous trouvez à présent :

  • Un QR Code redirigeant vers la base de données européenne.
  • Le nom de la marque qui commercialise le produit et le nom du produit clairement indiqué.
  • La classe énergétique traduite par une lettre allant de A à G.
  • La consommation électrique annuelle ou pour un nombre de cycles donnés.
  • Les critères techniques relatifs à chaque catégorie d’appareil avec un minimum de deux critères.

 


Bon à savoir : veillez à la présence de chacun de ces éléments pour avoir une idée précise du produit acheté. Pour faire le bon choix, c’est très simple : visez les équipements A ou B qui vous assurent de meilleures performances énergétiques, une plus grande durabilité et des possibilités d’être réparés en cas de panne.

13 astuces pour réduire les consommations de vos appareils électroménagers

Alors que les prix de l’électricité se sont envolés ces derniers mois (et sont encore amenés à grimper), nombreux sont les Français en quête de solutions pour faire baisser leurs factures. Certains se lancent ainsi dans une rénovation globale grâce aux aides à la rénovation énergétique, les isolations des maisons sont réalisées du sol au plafond ou le choix du logement se tourne vers un programme immobilier neuf peu énergivore, il est un levier d’économies trop souvent négligé : la réduction des consommations des appareils électroménagers. Au-delà du choix premier de leur classe énergétique, vous pouvez adopter certaines habitudes bénéfiques pour votre porte-monnaie et pour la planète :

1. Éteindre les appareils électroménagers sans les laisser en mode veille. On coupe la multiprise, on débranche pour éviter d’alimenter des équipements qui n’en ont pas besoin et de surconsommer.

2. Faire tourner les appareils électroménagers en période creuse, période pendant laquelle le tarif de l’électricité et de l’eau est moins élevé. Scrutez votre contrat pour déterminer les heures à préférer. Vous pouvez par exemple programmer votre machine à laver pour qu’elle tourne la nuit.

3. Faire sécher le linge sur le fil ou devant la cheminée en lieu et place du sèche-linge. Le sèche-linge est l’un des appareils les plus gourmands en énergie. Il est donc préférable de s’en servir uniquement si vous n’avez aucun autre choix.

4. Éviter les programmes dont la température est égale ou supérieure à 60-90°C. Les températures élevées sont très énergivores et font grimper votre facture inutilement.

5. Couvrir les casseroles pour faire bouillir l’eau plus rapidement.

6. Débrancher les chargeurs de téléphones et d’ordinateurs portables une fois la charge terminée.

7. Brancher les appareils sur une multiprise avec bloc lumineux. Une fois l’utilisation des appareils terminée, appuyez simplement sur le bouton pour les éteindre simultanément.

8. Choisir des appareils économes en énergie, vous l’avez compris.

9. Remplir les appareils électroménagers complètement, qu’il s’agisse du lave-linge ou du lave-vaisselle pour optimiser le lavage. Un lavage plein est mieux que deux lavages à moitié remplis. Un bon moyen de diminuer la fréquence des lavages et de réaliser des économies d’eau et d’électricité.

10. Détartrer régulièrement le lave-linge et le lave-vaisselle pour des performances optimales. Un simple entretien au vinaigre blanc est suffisant et permet de limiter le temps nécessaire pour chauffer l’eau.

11. Nettoyer les filtres des appareils pour éviter les surconsommations liées à l’entartement.

12. Placer les congélateurs et réfrigérateurs loin de sources de chaleur telles que le four, le radiateur ou encore la cuisinière. De la même manière, l’air doit pouvoir circuler autour des appareils producteurs de froid (10 centimètres au-dessus et derrière).

13. Dégivrer régulièrement les congélateurs. 3 mm d’épaisseur de givre équivalent à une surconsommation de 30%, soit 30€ environ sur une année.


Et vous, quelles sont vos astuces pour réduire la consommation de vos appareils électroménagers au quotidien ?

Le recyclage des vieux appareils électroménagers

Vous avez fait le choix d’une nouvelle machine à laver, d’un nouveau frigo, d’un nouveau four… Bref, d’un appareil électroménager peu énergivore. Mais que faire de l’ancien ? En raison de leurs composantes, les appareils électriques doivent être emmenés avec soin à la déchetterie la plus proche. Des points de collecte dédiés aux équipements électroménagers sont également aménagés dans certaines enseignes. Enfin, différents commerçants et fabricants proposent de vous débarrasser de vos anciens appareils lorsqu’ils vous livrent les nouveaux. Ils sont ensuite reconditionnés une fois réparés ou recyclés s’ils sont en fin de vie.

À retenir : les appareils ou les ampoules qui présentent l’image d’une croix ne doivent en aucun cas être jetés dans les poubelles d’ordures ménagères. Pensez à la planète !

Couplez une bonne utilisation des appareils électroménagers avec le choix d’un logement respectueux des dernières normes énergétiques et vous avez l’assurance de réaliser de considérables économies toute l’année. Vous êtes intéressé ? Consultez notre catalogue de programmes immobiliers neufs en France et faites appel aux experts Médicis Immobilier Neuf pour vous accompagner dans votre projet. À vous de jouer !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
642 avis clients