Arboretum, des bureaux en bois à Paris

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

C’est un projet vert d’envergure qui prend ses marques aux portes de Paris. Arboretum est un programme immobilier, une ville même, qui réunit des milliers de m² de bureaux et de services sur le site Nanterre-Défense. Son objectif ? Devenir une ville de bureaux en bois, respectueuse de l’environnement et dans l’air du temps. Zoom sur cette réalisation sans précédent.

Arboretum, un projet immobilier neuf hors norme

Chantier colossal, Arboretum voit le jour dans le secteur Nanterre-Défense jouxtant Paris. Il s’agit d’un projet immobilier neuf impulsé par Guillaume Poitrinal et Philippe Zivkovik qu’ils mènent via les deux sociétés qu’ils ont fondé, à savoir immobilier WO2 et Icawood, un fonds d’investissement. Le programme sera réalisé par la BNP Paribas qui murit le projet avec les deux acteurs précédemment cités depuis 2016.

Dans les allées d’Arboretum

Voué à devenir une véritable ville de bureaux en bois, Arboretum compte évidemment des milliers de m² de bureaux, 126 000m² pour être précis, mais pas seulement. Dans cette ville verte, on trouvera notamment un parc verdoyant de 25 hectares le long de la Seine, 7 restaurants bio pour respecter l’ADN des lieux, une salle de sport de 2 000m² ainsi que 14 000m² de terrasses disponibles pour travailler. En son centre, un gigantesque bâtiment tout de bois massif réalisé trônera avec sa volonté de réduire ses émissions carbone.

L’ensemble sera découpé en 5 bâtiments en bois à l’architecture moderne.

Arboretum, un risque financier pour les constructeurs

Ce projet immobilier neuf appelle un investissement de 650 millions d’euros ; colossal ! L’enveloppe compte 220 millions de fonds propre et 430 millions d’euros à crédit. Une réalisation qui n’est pourtant pas sans risque. Les fonds propres sont l’investissement d’Icawood, complétés par ceux de la BNP Paribas et de la FFP, société d’investissement appartenant à Peugeot. Si les penseurs d’Arboretum croient en leur projet, ils prennent dès aujourd’hui des risques majeurs.

Ils débutent en effet sa réalisation sans même avoir trouvé de locataires pour les 126 000m² de bureaux. Du jamais vu pour les professionnels de l’immobilier qui évoquent une mise en œuvre « en blanc », non observée depuis 1997 lors de l’édification de l’ensemble Cœur Défense. Mais alors pourquoi les meneurs du projet prennent-ils de tels risques ? Parce que si leur stratégie fonctionne, elle va leur permettre de gagner beaucoup d’argent.

D’autant plus qu’au regard de la localisation de la réalisation, il y a peu de chances que les locataires ne soient pas au rendez-vous. La site est en effet situé à deux pas du campus de l’Université Paris Nanterre, non loin de l’écoquartier Hoche et du Parc du chemin de l’île. Il s’inscrit dans la droite lignée du quartier d’affaires de la Défense. Pour pouvoir emménager dans cet immeuble neuf bas carbone, les locataires devront patienter jusqu’en décembre 2022 avec un début des travaux prévus pour cet été 2020.

Petite définition de l’Arboretum

Si promoteur, constructeur et penseurs du projet ont décidé de nommer leur projet immobilier neuf Arboretum, vous vous en doutez, c’est en hommage au matériau noble qu’est le bois. Traditionnellement, un arboretum représente un jardin botanique spécialisé pensé comme un espace paysager. Il regroupe diverses essences ligneuses et d’arbres, classées comme des collections thématiques. On retrouve des arboretums à vocation scientifique et d’autres à vocation d’agrément.

On prend les paris : la ville en bois Arboretum de la Défense sera-t-elle un succès ? A vos claviers pour nous donner votre avis !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers