Rénovation énergétique : la traque aux arnaques

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

La rénovation énergétique des bâtiments est une priorité. Encouragée à grande échelle, elle amène avec elle depuis quelques temps des arnaques bien rôdées. Pour contrer ces pratiques, le gouvernement a lancé un vaste plan destiné à mettre fin aux arnaques et aux démarchages abusifs. Explications.

Rénovation énergétique, le constat d’Emmanuelle Wargon


La secrétaire d’Etat à la Transition écologique Emmanuelle Wargon fait des arnaques à la rénovation énergétique son cheval de bataille. Elle estime en effet que les « vraies aides qui permettent de faire des progrès sont cachées par ces abus, ces arnaques ».


Alors pour traquer ces arnaques, elle a lancé un plan de lutte de grande ampleur touchant l’intégralité du secteur de la rénovation énergétique. « On a un système dans lequel on a des aides de l'État, des aides des collectivités, on a de l'argent, on a des systèmes qui permettent de faire des travaux mais il y a plein d'abus, plein de démarchage abusifs », a affirmé la secrétaire d’Etat à la Transition écologique à l’occasion du « Grand rendez-vous » d'Europe 1/CNews/Les Échos. Et « comme il y a des abus et des arnaques, les gens n'ont plus confiance » a-t-elle encore ajouté.

Rénovation énergétique, zoom sur le plan de lutte contre les arnaques


Le projet présenté par Emmanuelle Wargon a conjointement été pensé avec Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat à l’Economie et Julien Denormandie, ministre du Logement. Son objectif ? « Aller chercher ces plateformes qui passent ces coups de fil, (...) ces artisans qui travaillent mal », en d’autres termes, ne rien laisser passer et mettre fin très rapidement à des pratiques douteuses installées depuis plusieurs années. 


Et pour y arriver, « on va faire plus de contrôle sur les artisans et on va aider les Français à savoir comment se repérer dans tout ça » explique encore Emmanuelle Wargon.


Aller toujours plus loin pour encourager la rénovation énergétique


Les premiers chiffres ont été publiés. En 2019, 150 000 ménages auront bénéficié d’une aide à la rénovation énergétique pour changer leur chaudière. 200 000 ménages auront quant à eux fait appel à ces aides pour réaliser des travaux d’isolation. Des chiffres qui augmentent année après année. Mais le système pourrait encore être amélioré pour la secrétaire d’Etat. « On pourrait en faire plus, dans de meilleures conditions si les systèmes étaient plus simples, si les gens savaient à qui s'adresser et s'ils arrêtaient d'être harcelés au téléphone par des escrocs ». Il est vrai que les particuliers très souvent sollicités par des démarcheurs abusifs, victimes de pratiques douteuses ou simplement méfiants préfèrent reporter leurs travaux de rénovation énergétique tant ils ont peur de se faire « arnaquer ».


Affaire à suivre quant à la mise en pratique de ce plan de lutte attendu avec impatience par les professionnels du secteur de la rénovation énergétique.


Avez-vous déjà été victime de démarcheurs abusifs ou d’une arnaque à la rénovation énergétique ? Avez-vous peur de ces pratiques ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers