Notre air intérieur : une question de santé publique

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture
La qualité de l'air intérieur préoccupe à grande échelle. Alors que la diminution des gaz à effets de serre est un enjeu environnemental majeur depuis plusieurs années, ce qu'il se passe derrière nos portes et fenêtres est tout aussi important, il s'agit même d'une question de santé publique. À la maison, au bureau ou même dans les transports en commun, la pollution est plus importante que dans les espaces ouverts. Comment améliorer la qualité de notre air intérieur ? On vous propose quelques pistes… 

Qu'est-ce qu'un air intérieur sain ?


Pour que l'air intérieur soit considéré comme sain, deux paramètres doivent être observés : l'absence ou presque de particules nocives pour la santé et un taux d'oxygène bien renouvelé. Mais est-ce qu'il ne suffirait pas d'ouvrir nos fenêtres ? Ce n'est malheureusement pas si simple tant les raisons d'un air de mauvaise qualité sont nombreuses. En voici quelques-unes :

• Les peintures chargées en microparticules et en produits toxiques comme le xylène ou le toluène.
• L'utilisation de produits ménagers nocifs,
• L'utilisation de produits de beauté (comme les sprays déodorants, les shampooings secs…)
• L'utilisation des bougies et/ou de l'encens
• La fumée de cigarette
• Le chauffage au bois dans un foyer ouvert
• Les meubles chargés en particules nocives
• L'utilisation des ordinateurs
• Les comportements amenant de l'humidité dans les pièces et, à long terme, des moisissures
• …

Et cette longue et non exhaustive liste amène un constat : la qualité de l'air intérieur est cinq fois plus mauvaise que celle de l'air extérieur selon l'ADEME. 

Les bons réflexes pour un air intérieur de qualité


Le premier réflexe, celui que vous devriez avoir chaque matin pour un air intérieur sain est d'ouvrir toutes les fenêtres pendant 10 minutes seulement (plus si possible). Un geste simple à observer été comme hiver pour permettre à l'air vicié de s'échapper.

Mais aérer ne suffit pas à renouveler complètement l'air intérieur, d'autant plus dans les villes polluées. Pour vous permettre de bien respirer, le logement doit être équipé d'une Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC) efficace. Une attention particulière doit être accordée à la VMC de la salle de bains et de la cuisine. Pour garantir son bon fonctionnement, un entretien annuel et un nettoyage mensuel sont conseillés.

Autre vecteur d'amélioration de l'air intérieur : nos comportements directs. Côté produits ménagers, préférez les fabriquer vous-même avec un minimum de composantes. Le vinaigre blanc est par exemple un fabuleux détergeant qui évite l'usage des très nocifs sprays ménagers.

Vous avez des travaux à réaliser ? Optez pour des produits peu nocifs comme les peintures estampillées de l'Ecolabel européen.

Enfin, certaines plantes vertes sont dites dépolluantes. Dans les faits, leur efficacité n'est pas redoutable mais elles aident cependant à améliorer légèrement la qualité de l'air intérieur.

Des actions nationales pour améliorer la qualité de l'air intérieur


L'air intérieur est un sujet qui revient régulièrement dans les débats. C'est pourquoi, depuis 2013, le ministère de l'Écologie s'est emparé de la problématique en proposant des vastes plans d'action. Un "Plan d'actions sur la qualité de l'air intérieur" a été lancé en 2013 avec pour mission d'informer les Français sur cette question et de les sensibiliser aux gestes simples à observer. En 2015 s'est tenue la Journée Nationale de la Qualité de l'Air, temps fort désormais organisé toutes les années.

En 2018, la loi Grenelle II rendait obligatoire la mesure de la qualité de l'air intérieur dans tous les établissements accueillant des personnes fragiles (écoles, crèches… puis en 2020 dans les collèges et lycées). Enfin, depuis cette année, la loi Elan contraint les constructeurs de logement neuf à intégrer la santé des occupants dans leurs contraintes de construction. Une contrainte qui amène la nécessaire prise en compte de la qualité de l'air intérieur.

Êtes-vous préoccupé par la qualité de votre air intérieur ? Quels sont les gestes et actions que vous observez au quotidien pour assainir l'air ambiant dans votre logement.
 
TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers