110 000 logements écologiques en Ile-de-France

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

L’Ile-de-France comptera prochainement plus de 110 000 logements écologiques répartis sur ses 3 200 hectares. Au total, 67 quartiers ont obtenu leur labélisation, bien que tous aient leurs particularité (label, superficie, équipements...) Petit tour de la région et de ces secteurs d’avenir pour vivre et résider.

Les différents labels des logements écologiques d’Ile-de-France


Nous l’avons dit, l’Ile-de-France compte 67 quartiers durables sur son territoire. Mais tous ne sont pas labélisés à l’identique. En effet, certains possèdent le label national Écoquartier quand d’autres ont obtenu celui de quartier innovant et écologique (QIE). Cependant, tous répondent à une même volonté : concilier les enjeux environnementaux avec les besoins urbains, économiques et sociaux d’un secteur donné.

Des différences de taille pour les logements écologiques


La très grande différence observée pour ces quartiers est également la superficie sur laquelle ils sont construits. En effet, l’écoquartier Fréquel-Fontarabie occupe un hectare seulement, quand d’autres quartiers durables (une dizaine) occupent jusqu’à cent hectares de terrain. À mi-chemin, une vingtaine de projets sont implantés sur moins de dix hectares.


Et le nombre de logements écologiques qui sortent de terre (ou sont déjà sortis) est ainsi bien différent d’une zone à l’autre. On en compte, par exemple, 7 900 dans l’écoquartier d’Ivry Confluences (Val-de-Marne) contre 16 dans celui de la Gendarmerie (Maisse, Essonne).

Les autres activités des écoquartiers


Si la construction de logements écologiques bat son plein, la résidence n’est pas la seule finalité de ces écoquartiers. Tous sont ainsi pourvus de nombreux équipements comme des écoles, des crèches, des gymnases, des salles de spectacles, des commerces, des parcs urbains… favorisant la vie de quartier. L’économie est également au cœur de certains projets, comme dans le quartier Campus Grand Parc de Villejuif (Val-de-Marne) qui accueillera 150 000m² de bureaux et d’activités, notamment dans le domaine des biotechnologies.

L’avenir des écoquartiers franciliens


Les 64 quartiers durables regrouperont, à terme, 113 000 logements écologiques flambants neufs. Une majorité de ces quartiers, 37 exactement, est située dans la Métropole du Grand Paris (dont 13 en Seine-Saint-Denis). Plus généralement, les quatre départements d’Ile-de-France possèdent, presque tous, plusieurs écoquartiers, bien que les zones rurales restent très peu concernées par ce type de projet.


Dans quelques années, 250 000 Franciliens devraient avoir emménagé dans l’un de ces écoquartiers d’avenir. Ils pourront vivre, travailler, scolariser leurs enfants et même profiter d’une vaste offre de loisirs parfois, en franchissant simplement les portes de leur résidence. Un avantage certain pour ces habitants de demain.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers