Écohabitat : premier bilan pour la construction en 2017

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Depuis quelques mois, le secteur de l’immobilier neuf et de la construction est en proie à de positifs changements. De nouveaux référentiels axés écohabitat ont été mis en place avec une préoccupation première : réduire l’impact de la construction et du fonctionnement de l’immobilier sur l’environnement. Ce début d’été 2017 est l’occasion, pour l’association Effinergie, de dresser un bilan.

Un nouveau lancement pour l’écohabitat en 2017


Cette année est marquée par le lancement par l’État d’un tout nouveau référentiel, le label E+C. L’association Effinergie suit donc la tendance en faisant évoluer ses labels de la construction. Le bilan semestriel de l’association se retourne donc sur le label mis en place depuis le 8 mars 2017, le label BEPOS-Effinergie, attestant d’un bâti à énergie positive. Ce dernier n’en est qu’à ses prémices, mais il avance à vitesse grand V. Une maison certifiée Bepos-Effinergie a été inaugurée à Ile-de-France il y a peu et 48 logements neufs sont en passe d’obtenir leur certification.
Avant le BEPOS-Effinergie 2017, la version 2013 faisait loi. Et depuis sa disponibilité, 170 opérations françaises ont demandé leur certification, soit environ 2 340 biens neufs pour majorité disponibles en Ile-de-France à 27% et en Auvergne Rhône-Alpes à 18%.


Pour la seul premier semestre 2017, 11 opérations ont été certifiées, soit 313 logements neufs dans le secteur résidentiel. Au cours des trois derniers mois, 16 biens neufs à Nîmes ont également obtenu leur certification.

Des logements neufs Effinergie+ de plus en plus nombreux


Entre janvier et juin 2017, 82 logements ont demandé à être certifiés Effinergie+, soit un 5 000 logements neufs. Au cours des années précédentes, le rythme était beaucoup moins important, à raison de 7 500 biens par année.


On peut donc raisonnablement penser que l’année 2017 devrait être un très bon cru pour l’écohabitat. Aujourd’hui, 84 opérations soit 38 000 logements ont obtenu ou sont en cours d’obtention de la certification Effinergie+.

L’Ile-de-France friande d’écohabitat


C’est dans la région Ile-de-France que le plus de logements sont certifiés ou en cours de certification. Le territoire représente 69% des logements ayant demandé la certification Effinergie+ pour un ratio de 2 113 logements Effinergie+ par million d’habitants. Cette proportion est 10 fois supérieure aux moyennes observées dans les autres régions de l’hexagone.

Les avantages de l’écohabitat et de la certification Effinergie+


La RT 2012, actuelle réglementation en vigueur pour la construction de l’immobilier neuf, assure un bâti thermiquement et phoniquement performant. Le nouveau référentiel Effinergie+ permet de réduire les dépenses d’énergie primaire du bâti de 10 à 20% en comparaison de cette réglementation, déjà très performante. La prise de conscience massive de l’impact de la construction sur notre planète permet donc, peu à peu, la généralisation de l’écohabitat. Mais un long chemin reste encore à parcourir pour parvenir à un bâti 100% respectueux de l’environnement !

 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers