La pompe à chaleur, une solution simple pour réduire sa facture de chauffage

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

En matière d’énergies renouvelables, la France est encore en retard. Alors pour encourager les Français à troquer leurs anciennes installations contre des nouvelles plus performantes, l’État met en place des aides très intéressantes. C’est le cas notamment si vous adoptez la pompe à chaleur. Explications.

Quelques informations clés sur le pompe à chaleur


Selon les dernières données de l’ADEME (Agence de l’Environnement et la Maîtrise d’Énergie), remplacer ses installations de chauffage obsolètes par une pompe à chaleur dernière génération peut permettre de réduire sa facture jusqu’à 70% par année.


Si ce mode de chauffage est très répandu dans les pays nordiques, ce n’est pas pour rien ! Une pompe à chaleur est en effet capable de produire quatre fois plus d’énergie que celle qu’elle consomme.

Le principe de la pompe à chaleur


Le fonctionnement d’une telle installation est très simple à comprendre : la pompe à chaleur capte l’énergie extérieure (et donc les calories contenues dans l’air, dans l’eau ou dans la terre) et la transforme pour permettre de chauffer ou de rafraîchir un logement. Évidemment, les calories extérieures sont gratuites. Mais une dépense énergétique est nécessaire à leur extraction. Pour la récupération de 3kWh, une dépense d’1kWh en moyenne est obligatoire.


Il est établi que le coût de départ de la pompe à chaleur est amorti entre trois et cinq ans après son installation, selon la région.

Des aides de l’État pour financer sa pompe à chaleur


Aujourd’hui, l’État met l’accent sur l’utilisation des énergies renouvelables. Dans ce cadre, il accorde des aides conséquentes pour financer les travaux de remplacement du système de chauffage. En couplant plusieurs aides, 80% des travaux peuvent être pris en charge. Concrètement, pour installer leur pompe à chaleur, les Français peuvent profiter de :

-L’éco Prêt à Taux ZéroLe crédit d’impôts à 30%
-La subvention de l’Anah qui est comprise entre 35 et 50% du coût global des travaux (jusqu’à 7 000 euros en cas de ressources modestes et 10 000 euros en cas de ressources très modestes)
-10% de la prime « Habiter Mieux » dans la limite de 1 600 euros pour des ressources modestes et de 2 000 euros pour des ressources très modestes

N’hésitez pas à faire dès aujourd’hui une demande de devis en ligne. Elle vous permettra de comparer gratuitement les différentes offres proposées par les artisans pour l’installation d’une pompe à chaleur.


Vous avez fait installer une pompe à chaleur chez vous ? En êtes-vous satisfait ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers