Tour du monde des maisons mobiles les plus insolites

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Qui n’a jamais rêvé de vivre dans une maison exposée au soleil toute la journée ? D’une luminosité qu’importe l’heure et la saison ? C’est ce que propose les maisons mobiles déjà adoptées aux quatre coins du globe par quelques privilégiés. Partons à la découverte de ces habitations pas comme les autres.

Le concept des maisons mobiles

 

Les maisons mobiles prennent naissance en Allemagne dans les années 1990. L’idée est d’adapter le bâti pour qu’il procure le plus grand confort possible aux occupants en toutes saisons tout en réduisant ses consommations énergétiques. Après plusieurs années de recherche, c’est en 1994 que l’Héliotrope voit le jour. Il s’agit du tout premier bâtiment à énergie positive à l’échelle mondiale. Si aujourd’hui le Bepos (bâtiment à énergie positive) se généralise progressivement, à l’époque, il s’agissait d’une véritable prouesse : pour la première fois, un édifice produisait plus de chaleur qu’il n’en consommait.

L’Héliotrope est une maison de quatre étages située à Fribourg et réalisée par l’architecte, Rolf Disch. Elle est articulée autour d’une colonne centrale que tourne de 15 degrés toutes les heures pour suivre le soleil. Pour assurer la production énergétique nécessaire aux habitants (et plus encore), des panneaux solaires sont posés sur le toit et un système de récupération des eaux de pluie est intégré (pour fournir l’eau des toilettes par exemple).

L’idée a donc rapidement séduit professionnels et particuliers, dans un désir d’économie et d’écologie. Le concept s’est ainsi exporté dans le monde entier.

 

Les maisons mobiles à travers le monde

 

Notre première maison mobile se trouve en Australie, sur la côte nord de la Nouvelle-Galle du Sud. Cette habitation de 540m² est conçue pour tourner sur elle-même à 360°C. Pour la modique somme de 243 000 dollars, les habitants peuvent diriger la maison comme ils le souhaitent depuis l’intérieur, pour être exposés au soleil en hiver ou s’en protéger en été.

Notre seconde maison mobile se trouve en Laponie. Elle a la particularité de changer de forme en fonction de la saison. Elle est ainsi capable d’assurer un confort de vie incomparable à ses habitants lors des hivers glacials et des étés caniculaires. Au total, quatre modules composent la bâtisse qui peut se transformer selon huit formes différentes. En été par exemple, elle prend l’apparence d’une fleur pour laisser pénétrer la lumière et l’air. En hiver, elle se replie sur elle-même pour conserver la chaleur en son centre. Cette maison conceptuelle est aujourd’hui estimée à 2,43 millions d’euros.

Source image : artisansduchangement.tv/serie-tele/eco-habitat-urbanisme-du-futur/rolf-disch-allemagne/biographie#3;0 et proprietes.lefigaro.fr/

 

La maison qui change de forme en Laponie

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers