Hausse des tarifs du gaz annoncée pour le mois de décembre

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

7 millions de Français utilisent aujourd’hui le gaz dans la cuisine et/ou pour se chauffer et/ou pour produire leur eau chaude. C’est donc une mauvaise nouvelle annoncée pour les foyers à l’approche de l’hiver : les tarifs du gaz devraient augmenter en décembre.

Une hausse des tarifs du gaz à échelle variable

 

En fonction de l’utilisation du gaz dans votre logement, vous ne serez pas impacté par la hausse de son prix de la même façon. Ainsi, pour une utilisation liée à la cuisson uniquement, l’augmentation est estimée à 0,9%, pour le chauffage à 2,6% et pour la cuisson et l’eau chaude à 1,6%. En moyenne, Engie (ex-GDF Suez) estime la hausse des tarifs du gaz à 2,6% hors taxe selon une délibération de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) diffusée dans le Journal officiel.
Cette hausse équivaut à 1,3 euro par MWh (mégawattheure).

Évolution des tarifs du gaz


Cette augmentation annoncée pour le 1er décembre 2016 intervient après la hausse de 1,6% recensée en octobre dernier. Mais d’une manière plus globale, les tarifs du gaz ont baissé de 3,4% en moyenne depuis le 1er janvier 2016.

Comment sont calculés les tarifs du gaz ?

 

Pour mieux comprendre l’évolution des tarifs du gaz, il faut savoir qu’ils sont réglementés. Ils n’incluent pas les taxes, mais prennent en compte les coûts d’approvisionnement d’Engie. Chaque mois, ils sont soumis à révision en fonction du prix du gaz sur le marché du gros, mais aussi du cours du baril de pétrole.

Un marché ouvert à la concurrence

 

Vous ne le savez peut-être pas encore, mais le marché de l’énergie est soumis à la concurrence. Si vous faites partie des 10,6 millions de Français qui utilisent du gaz dans leur logement quotidiennement, vous pouvez profiter de l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en choisissant les tarifs réglementés d’Engie ou les prix proposés par les concurrents de ce dernier. Vous avez ainsi la possibilité de vous tourner vers Eni, EDF, Lampiris, Direct Energie… Si changer de fournisseur d’énergie n’est pas encore un réflexe pour les consommateurs, la problématique mérite que l’on s’y arrête. Il serait dommage de passer à côté de belles économies !

 

Vous avez choisi un fournisseur d’énergie alternatif ? Expliquez-nous ! En êtes-vous satisfait ? Pourriez-vous recommander ce changement à nos lecteurs ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers