De l’électricité solaire concentrée dans une boule de verre

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

L’architecte allemande André Brössel serait-il en passe de révolutionner l’électricité photovoltaïque ? Au cœur de son projet vert, une boule de verre qui capte les rayons du soleil permettant de convertir les photons en énergie ? Réaliste ou utopiste ? Zoom sur une découverte qui pourrait très bientôt faire parler d’elle.

Electricité solaire, le projet fou d’un architecte allemand


S’il semble tout prêt à s’envoler vers les étoiles, la Rawlemon Beta.ray comme l’a nommée son concepteur, ne va pas s’envoler tout de suite. Elle est même bien ancrée sur la terre, bien qu’ayant un œil grand ouvert sur le ciel.


Avec sa boule de verre, André Brössel cherche à capter les rayons du soleil pour les transformer en énergie. Il a donc créé une centrale photovoltaïque miniature contenue dans une grande sphère transparente qui sert de loupe pour attraper les photons. Un bras articulé permet aux capteurs de s’adapter au mouvement des astres pour en suivre la lumière. Car oui, grâce à ce système, même la lune peut produire de l’énergie !

Les premiers résultats


L’architecte a déjà déduit de son invention des résultats encourageants : sa création serait 35% plus efficace qu’un panneau photovoltaïque classique. Pourquoi ? Parce que ce dernier est fixe alors que l’invention d’André Brössel elle, est capable de suivre les trajectoires des astres de jour comme de nuit.
Si le projet de cet inventeur ingénieux aboutit, il pourrait s’agir là d’une réelle avancée en matière de développement durable et d’économie d’énergie !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers