Immobilier à Londres : zoom sur la maison le plus chère de la ville

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Nous vous présentons aujourd’hui le logement le plus coûteux de Londres. Il s’agit d’une magnifique maison de 1 000m². Prix de vente : 65 millions d’euros. Une somme qui pourrait bien diminuer, Brexit oblige… L’occasion de faire un point sur la conséquence de ce dernier sur l’immobilier à Londres.

Immobilier à Londres : les Anglais aiment les maisons


Les Anglais sont particulièrement friands de villas. Une étude du Crédit Foncier révélait que 85% des Anglais vivaient dans une maison en 2015. Sachant que le prix moyen d’un logement à Londres dépasse allégrement les 650 000 euros (550 000 livres), autant dire que ne devient pas propriétaire d’une maison qui veut. Mais pour ceux qui ont les moyens, les maisons à Londres ne manquent pas. Parmi les annonces disponibles sur le marché, le site Business Insider a recensé la plus onéreuse.

Immobilier à Londres : rendez-vous dans le quartier de Belgravia


C’est dans le quartier le plus cher de Londres, Belgravia, que se situe cette magnifique demeure. À l’intérieur, 4 étages classés « Grade II » et 1 000m² très luxueux. Dans un style néo-classique très bien conservé, la bâtisse compte 3 salons de réception, 7 chambres, 6 salles de bains, sans oublier une piscine intérieure.


Dans ce secteur prisé des ambassadeurs, le prix au m² de cette maison est trois fois plus cher que celui des luxueux appartements londoniens. Pour se l’offrir, il faudra débourser 55 millions de livres, soit 65 millions d’euros. Mais à ce prix, l’actuel propriétaire risque de ne pas avoir beaucoup de visites. Brexit faisant, il est probable qu’il doive revoir ses prétentions à la baisse.

Immobilier à Londres : le luxe et le Brexit


Nombreux sont les spécialistes de l’immobilier à Londres a affirmé que le secteur du luxe risque de subir une chute importante. Les acheteurs ont en effet entamé des démarches de négociation depuis plusieurs mois, en prévision du Brexit. Avec la confirmation de ce dernier, les prix risquent de baisser dans les mois à venir. En juin, les tarifs de l’immobilier de luxe ont baissé de 0,2% et ceux des locations de 3%. Le courtier finnCap table quant à lui sur une baisse de 10 à 20% des prix dans les quartiers les plus chics de Londres.


A contrario, l’immobilier traditionnel devrait rester stable. La demande pour des logements avoisinant les 495 000 euros (400 000 livres) est toujours très importante. Les T1 et les T2 ne restent quant à eux jamais longtemps sur le marché.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers