Immobilier à Bordeaux : où acheter aujourd’hui et à quel prix ?

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Avec des prix stables et une pluralité de nouveaux programmes neufs en devenir, l’immobilier à Bordeaux offre de belles opportunités aux acheteurs comme aux investisseurs. En fonction du portefeuille accordé à l’acquisition, il sera possible de se tourner vers tel ou tel quartier. Alors plutôt Triangle d’or ou Saint-Michel ? Centre-ville ou périphérie ? La diversité du marché permet à tous de réaliser son projet immobilier. Explications.

Les prix de l’immobilier à Bordeaux dans les quartiers cotés

 

Il y a à Bordeaux le « Triangle d’or », c'est-à-dire la zone délimitée par l’allée de Tourny, le cours Georges-Clémenceau et le cours de l’Intendance. Ici les prix atteignent les 4 000 à 5 000 euros/m² tout comme aux Quinconces ou dans le quartier Saint-Pierre.

Dans le secteur du Jardin Public, les prix avoisinent les 4 000 euros/m².

Autres quartiers prisés, celui des Chartons pour un cadre de vie agréable bien que plus excentré, et le quartier de Caudéran qui se targue du joli surnom de « Neuilly bordelais ».

Les secteurs plus abordables de l’immobilier à Bordeaux

 

A côté de ces quartiers bourgeois et relativement chers, il y a ceux davantage prisés par les primo-accédants dont le budget n’est pas si élevé.

Ainsi, les quartiers sud de Bordeaux accueillent les bourses plus modestes. Dans les secteurs de Nansouty, Belcier et Saint-Michel, les prix varient entre 1 500 et 2 500 euros/m².

La rive droite bordelaise peine encore à faire changer les images d’Epinal qui la disent mal fréquentée. Et pourtant, sa réhabilitation en cours permet de faire de bonnes affaires. Le quartier de la Bastide offre également cette possibilité avec des maisons à rénover vendues pour 200 000 euros environ.

Le nouveau quartier des Bassins à flots voient se côtoyer neuf et ancien attirant primo-accédant et investisseur. Cette refonte de la zone entraine toutefois une augmentation notable des prix, puisqu’il faudra y débourser en moyenne 4 500 euros/m².

Immobilier à Bordeaux : les quartiers d’avenir

 

Chaque ville mène, dans certains quartiers, des projets immobiliers qui assurent un avenir prometteur à ces secteurs. A Bordeaux, le secteur de Saint Jean est de ceux-là. Proche de la gare et de la future ligne de TGV Tours-Bordeaux, le quartier profite du dynamisme du projet d’aménagement urbain Euratlantique.

A l’heure actuelle, les prix sont encore abordables avec une moyenne de 2 000-2 500 euros/m². Acheteurs et investisseurs qui se lancent maintenant sont quasiment assurés de réaliser une jolie plus-value dans quelques années.

La périphérie bordelaise

 

Comme depuis la création de Bordeaux, la rive gauche bénéficie d’une image positive et d’un fort dynamisme. Elle regroupe des communes comme le Bouscat, Talence, Mérignac… qui attirent naturellement les familles à la recherche d’une maison et d’un cadre tranquille tout en étant bien reliées au centre-ville. Avec des prix au m² tournant autour des 3 000 euros, l’immobilier n’est cependant pas accessible à tous dans ces secteurs. Il faudra alors passer la rocade pour bénéficier de tarifs plus abordables.

Un constat s’impose, les possibilités de devenir propriétaire à Bordeaux sont nombreuses même avec un budget moyen. D’autant que le dynamisme de la Perle d’Aquitaine n’est pas prêt de se tarir !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers