Nos conseillers sont disponibles en agence En savoir plus
Menu

Les Français et l’immobilier, une grande histoire d’amour

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Savez-vous que la France est l’un des pays du monde dans lesquels l’épargne est la plus importante ? Les Français aiment se mettre à l’abri, épargner même quelques euros par mois et, si possible, placer leur argent pour en gagner davantage, pour faire fructifier leur placement. Et parmi les investissements préférés des foyers, il en est un dont le succès ne se dément pas depuis des années. Vous avez une idée ? L’investissement immobilier bien sûr ! Alors que certains produits d’épargne ont perdu de leur attrait au fil du temps, la rentabilité de l’immobilier s’est quant à elle illustrée pour sa stabilité voire s’est améliorée. Avec des risques peu élevés, la pierre est encore et toujours une valeur refuge pour les Français, plus encore que dans les autres pays du globe. Zoom sur l’actualité immobilière et sur cette belle histoire d’amour immobilière qui dure sans jamais se faner.

L’investissement immobilier prisé des Français mais en Europe ?

L’Association Nationale des Docteurs en Sciences Économiques et en Sciences de Gestion (ANDESE) a mené l’enquête. Après analyse des résultats observés dans 17 pays du monde, la France est résolument l’un des pays qui épargne le plus avec un taux d’épargne proche des 15%. Seule l’Allemagne la devance avec un taux supérieur à 18%. A contrario, tous les autres pays affichent un pourcentage inférieur comme par exemple les États-Unis et leurs 12% ou l’Italie et ses 10%. Il existe cependant une différence notable entre la France et le reste du monde : les foyers placent massivement leurs économies dans l’immobilier.


Nous ne reviendrons pas ici sur les nombreux avantages de l’investissement immobilier mais les Français en sont aujourd’hui bien conscients, ils les ont en tête. C’est pourquoi ils plébiscitent la pierre pour investir leur épargne. Selon les dernières données publiées par le site notaires.fr, l’immobilier représente même 20% du PIB français, soit environ 68 milliards d’euros pour l’État.


En France, 26% des investissements, des placements de cette épargne, sont réalisés dans la pierre. Lorsque l’on sait que cette moyenne est de 15% en Europe, on mesure rapidement l’engouement des Français pour l’immobilier. Et ce pourcentage grimpe encore pour atteindre les 60% si l’on intègre dans l’équation les Plan Épargne Logement (PEL) des ménages ainsi que la pierre-papier caractérisée par les SCPI, OPCI et SIIC. L’investissement immobilier des Français est donc très loin devant les autres placements dans le cœur des Français, devant même le livret A et ses 13% et le portefeuille d’actions et ses 13% également.


Dernière donnée intéressante révélée par le site constructif.fr, le patrimoine immobilier net par foyer français est de 122 000€. Un montant 70% supérieur à celui affiché au Royaume-Uni, 20% supérieur à celui affiché en Allemagne et 10% supérieur à celui affiché en Belgique.


Conclusion : les Français aiment l’immobilier et concrétisent cet amour par des investissements dans la pierre largement plus importants que dans le reste du monde.

Pourquoi les Français privilégient l’investissement immobilier ?

Il existe des raisons rationnelles à cette idylle pérenne. L’investissement immobilier est en effet perçu comme un placement concret, comme une valeur refuge qui présente très peu de risque au contraire de certains marchés financiers plus incertains ou plus fermés. La pierre est un placement résolument accessible à tous avec un taux de rendement intéressant. Ajoutons à cela que les crédits immobiliers sont proposés à des conditions défiant toute concurrence, que les mécanismes fiscaux permettent d’alléger le budget premier de l’investissement, et vous avez là autant de bonnes raisons de vous lancer. Vous souhaitez en profiter ? Contactez les experts Médicis Immobilier Neuf sans attendre !


Mais ce n’est pas tout. En investissant dans l’immobilier, les particuliers préparent leur futur. Investissement immobilier ou même achat d’une résidence principale, les ménages considèrent que devenir propriétaire est une opération gagnante pour les années à venir. Avec un patrimoine immobilier constitué, ils se sentent à l’abri des imprévus et des incertitudes futures (incertitudes liées à la perte de revenus à la retraite par exemple.) Plus encore, en devenant propriétaire de leur résidence principale, les particuliers se libèrent du paiement de loyers « dans le vide ».


Il est intéressant de voir que si les Français ont tendance à acheter leur résidence principale et à se tourner vers l’investissement locatif ensuite, certains n’hésitent pas à faire le contraire pour se lancer rapidement dans l’immobilier. Ils deviennent ainsi propriétaire d’un bien qui s’auto-finance ou presque.


Enfin, l’investissement immobilier est un excellent moyen de réduire voire de gommer complètement les impôts. Parce que l’immobilier est un pilier phare de l’économie française, l’État a mis en place depuis de nombreuses années des mesures fiscales incitatives pour encourager les Français à réaliser un placement dans la pierre. C’est le cas du bien connu dispositif Pinel qui permet d’acheter un logement neuf, de le mettre en location pour une durée déterminée et de bénéficier d’une belle défiscalisation. Pour rappel, vous avez le choix de louer le bien pendant 6 ans pour une réduction d’impôts de 12%, pendant 9 ans pour une réduction d’impôts de 18% et pendant 12 ans pour une réduction d’impôts de 21%. Vous pouvez également vous tourner vers le dispositif Censi-Bouvard ou encore vers le statut LMNP.

Quel impact de la crise sanitaire sur l’amour des Français pour l’immobilier ?

Au cours de la première vague de l’épidémie et au début du confinement initial au printemps 2020, l’actualité immobilière a maintes fois rapporté des prévisions pessimistes pour le marché immobilier : dégringolade des prix de l’immobilier, attentisme, fin des transactions… Et pourtant quelques mois plus tard, il n’en est rien. Si les ventes ont été mises à mal l’an dernier pendant le premier confinement, le marché immobilier a repris de plus belle dès les restrictions levées. Alors oui, l’année 2020 a généré moins de ventes qu’en 2019, conséquence de cette pause de quelques semaines. Mais rien de catastrophique pour autant.


Plus encore, acheteurs et investisseurs sont plus que jamais de retour pour consolider leur histoire d’amour. L’investissement immobilier est toujours perçu comme une valeur refuge, plus intéressant que les autres produits de placement. Un logement loué est gage de sérénité et de fiabilité pour les particuliers investisseurs. Le succès des dispositifs comme la loi Pinel a encore été renforcé ces derniers mois sans craindre les impacts de la crise sanitaire.


Si de nombreux marchés ont subi de plein fouet les répercussions économiques de la Covid-19, l’immobilier est resté debout, résilient malgré les ralentissements. Pas de lourdes et dramatiques conséquences en vue donc : l’épidémie et le contexte incertain ne freinent pas les envies immobilières des particuliers au contraire !


Il est une certitude cependant : la perception de l’habitat a changé ces derniers mois. Nombreux sont les particuliers qui, après des semaines confinés, avaient et ont encore envie d’espace et d’extérieur. C’est donc naturellement que les logements avec terrasse, balcon ou jardin sont de plus en plus recherchés et que certains acheteurs ont décidé de changer de vie, de mettre le cap sur une ville à taille humaine voire sur des localités verdoyantes à l’environnement naturel de qualité. Une tendance qui prenait déjà racine avant les confinements successifs mais qui a été accentuée sans toutefois amener un exode massif. Pour illustrer les propos, une étude menée par Forbes a mis en avant des changements dans les recherches des Français. Avant le premier confinement ils étaient par exemple 64% à rechercher une maison contre 81% après. Et parmi les critères privilégiés, l’espace, la nature et une qualité de vie accrue arrivent en tête. Des tendances qui devraient perdurer sur le marché immobilier.


Quelle est votre vision de l’immobilier ? Avez-vous déjà franchi le pas ? Investissement locatif ou résidence principale ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
404 avis clients