Nouvelle vente aux enchères pour la maison de Picasso

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

La maison de Picasso située à Mougins (Alpes-Maritimes) va une nouvelle fois changer de main. Le mas de Notre Dame de Vie semble être maudit depuis des années. Preuve en est son histoire tourmentée dont les propriétaires veulent rapidement se détacher.

L’histoire atypique de la maison de Picasso


En 1961, Picasso achète le mas de Notre Dame de Vie avec sa femme, Jacqueline Roque. Les précédents propriétaires, la famille Guiness, s’en délestent avec plaisir. Il faut dire qu’il s’agit d’une propriété qui appelle un fréquent (et important) entretien. Elle est composée de 32 pièces dont 12 salles de bains, 15 chambres, un spa, une cave à vin (de 5 000 bouteilles !), une piscine, un tennis, un hammam, un ascenseur, un jardin de 3 hectares…


Le couple Picasso y coule des jours heureux jusqu’à la mort du peintre, en 1973. Sa compagne y demeure seule. Mais elle met fin à ses jours en 1986, dans la maison.


La demeure devient alors la propriété de la fille de Jacqueline Roque, Catherine Hutin-Blay. Mais cette dernière ne souhaite pas l’occuper, préférant largement son Château de Vauvenargues dans les Bouches-du-Rhône. Ce château était également l’un des biens fonciers de Picasso.


Peu à peu, la maison de Mougins tombe dans l’oubli. Les volets restent fermés et la mauvaise herbe envahit le domaine. « L’antre du Minotaure » comme elle a été surnommée, restera sans vie pendant 21 longues années.

Un nouveau souffle pour la maison de Picasso


En 2008 enfin, la maison de Picasso change de main. Un marchand d’art belge en devient propriétaire pour 10 millions d’euros. Il se dit que pour la remettre en état, il aurait engagé 10 millions d’euros supplémentaires. En 2013, l’homme tente un coup de poker et met la demeure en vente pour 170 millions d’euros. À ce prix-là, la vente ne se conclut pas. La maison est donc mise aux enchères. Rayo Withanage, un homme d’affaires Sri-lankais, fait une offre en 2016 qui semble satisfaire l’actuel propriétaire.


Malheureusement, il ne donnera pas suite, laissant notre marchand d’art dans l’embarras.

La maison de Picasso toujours en vente


La bâtisse fait donc, aujourd’hui, l’objet d’une nouvelle mise en vente. Les intéressés pourront aller la visiter les 22 et 29 septembre prochains et se porter acquéreurs lors d’une vente aux enchères organisée le 12 octobre. Le prix de départ affiché est de 20,20 millions d’euros. Avis aux amateurs.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers