Les agences immobilières sévèrement jugées par les Français

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Une récente enquête Ifop mandatée par le site de location Locat’Me met en lumière le rapport tourmenté des Français et des agences immobilières. Les premiers les jugent très sévèrement et se disent majoritairement mécontents des prestations et services proposés et appliqués.

Un jugement négatif à l’encontre des agences immobilières


Les Français interrogés par l’Ifop affirment que les services locatifs déclinés par les agences immobilières n’ont pas ou peu évolué depuis maintenant 20 ans. C’est un constat sans appel révélé par trois quarts des sondés, tous locataires. 66% des propriétaires expriment le même avis.


Tous sont rejoints par différents acteurs du secteur, et notamment Antoine Marck, fondateur du portail de la location immobilière Locat’Me. Il affirme que « les agences se focalisent sur une clientèle pour laquelle ils se jugent indispensables, et s’affranchissent ainsi d’améliorer leur qualité de service. Les seules innovations envisagées sont celles destinées à faire gonfler la facture ».

Les principaux griefs des Français à l’encontre des agences immobilières


Parmi les reproches majeurs faits aux agences immobilières par les Français, on retrouve :


• Des agences qui font passer leurs propres intérêts avant ceux de leurs clients pour 88% des sondés, qu’ils soient propriétaires ou locataires. « Ce chiffre illustre le contexte actuel » selon Antoine Marck. Le fondateur de Locat’Me rappelle ici à quel point la transparence a été difficile à adopter par les professionnels de l’immobilier. Les agence sont en effet aujourd’hui obligées d’appliquer la loi sur l’affichage des prix sur leurs annonces.

• Des honoraires trop élevés en comparaison des services proposés pour 4 locataires sur 10. Plus encore, 91% des locataires interrogés estiment que les frais d’agence sont « dans l’ensemble élevés » alors que 40% les jugent « excessifs ». Les propriétaires sont 94% à affirmer que les frais demandés par les agences immobilières sont trop importants. L’étude Ifop affirme que les propriétaires sont totalement conscients « de la situation précaire du locataire et de sa position de faiblesse en agence ».


Depuis plusieurs années déjà, les agences immobilières ont mauvaise presse. Mais différentes mesures en cours d’application pourraient peut-être, un peu, redorer leur blason. Une forte dose de bonne volonté sera également nécessaire de la part des professionnels pour retrouver grâce aux yeux des Français !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers