HLM : un milliard d’euros supplémentaire débloqué par le gouvernement

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Mardi 27 septembre 2016 s’est tenu le congrès du mouvement HLM. Une occasion saisie par Manuel Valls pour annoncer la dotation augmentée de la politique de la ville. Le gouvernement devrait, dans les jours à venir, présenter un « plan d’accélération de la rénovation urbaine ». Explications.

Les pouvoirs de l’ANRU multipliés


Le premier ministre a expliqué le 27 septembre dernier que « le gouvernement proposera d’amplifier la force de frappe de l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU) ». Cette annonce a été faite dans le cadre de l’ouverture du 77ème congrès de l’Union sociale de l’habitat (USH) qui réunit non moins de 732 bailleurs sociaux. « Pour accompagner les collectivités, l’Etat répondra présent, avec une nouvelle hausse de la dotation de solidarité urbaine et de la dotation politique de la ville », a encore affirmé Manuel Valls. « En 2009, un choix politique a été fait : sortir l’Etat du financement de l’ANRU. Et moi je pense qu’il faut organiser son retour ! »

Les collectivités et bailleurs au cœur de la construction


Avec ces différentes annonces, Manuel Valls annonce ni plus ni moins que le retour des bailleurs et des collectivités dans le processus de construction. Ils seront à nouveau solliciter en ce sens mais également pour édifier « des équipements : gymnases, lieux de vie, écoles ».

Une enveloppe globale plus importante


Jusqu’à ce jour, les bailleurs sociaux profitaient d’une enveloppe de deux milliards d’euros pour emprunter à long terme auprès de la Caisse des dépôts. Mais « devant la demande très forte, qui traduit la dynamique du monde HLM, nous avons décidé avec le président de la République de porter cette enveloppe à 3 milliards d’euros, soit un milliard de plus que prévu » a annoncé le premier ministre.

Main dans la main, la Caisse des dépôts et Action logement devront œuvrer à leur plan d’action « pour la fin de l’année ». Alors que deux milliards d’euros ont été débloqués en juin 2016, la somme a d’ores et déjà permis de financer « 25 milliards d’euros de travaux additionnels, 20 000 logements sociaux nouveaux et 150 000 rénovations thermiques. ».

Source : Le Monde.fr

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers