Eco-habitat : des bâtiments à énergie positive exemplaires

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Le bâtiment à énergie positive a la cote et il deviendra bientôt une référence en matière de construction et d'immobilier neuf. Produire plus d'énergie qu'ils n'en consomment, tel est l'objectif de ces immeubles pas comme les autres, ceux qui prônent l'éco-habitat pour une planète préservée et des factures diminuées. Parmi les réalisations les plus remarquables de bâtiments à énergie positive, la France compte certains complexes qui valent la peine qu'on s'y arrête. Zoom sur trois d'entre eux.

Qu'est-ce qu'un bâtiment à énergie positive ?

Le principe du bâtiment à énergie positive est simple : il est conçu de manière à consommer moins d'énergie qu'il n'en produit. Les BEPOS sont donc programmés pour produire plus d'énergie thermique ou électrique qu'ils n'en ont besoin grâce à des systèmes bien rôdés. Le premier ? Le recours à des matériaux savamment étudiés comme le bois ou la paille qui aident à l'accumulation et à la restitution lente et maîtrisée de la chaleur et de l'électricité. Des techniques dédiées à l'éco-habitat et à la construction durable sont ainsi utilisées. On pense notamment aux panneaux solaires photovoltaïques, à la géothermie ou encore à des procédés efficaces pour la circulation de l'air.


Dans les bâtiments à énergie positive, les occupants sont également sensibilisés à cette sobriété écologique. Ils sont invités à revoir leurs usages pour diminuer leurs consommations.
Bon à savoir : la labellisation BEPOS a été adoptée en 2009 en France et est accordée à des constructions neuves. On compte aujourd'hui près de 200 bâtiments à énergie positive sur le territoire, qu'il s'agisse de bâtiments publics, privés, de maisons passives individuelles…

Quelle est la particularité d'un bâtiment à énergie positive ?

Le bâtiment BEPOS repose sur plusieurs grands principes et grandes techniques. Parmi ceux-ci, voici ceux qu'il faut retenir :

  • Une conception bioclimatique pour une construction prenant en considération son environnement (ensoleillement…)
  • Une isolation thermique optimale de l'ensemble.
  • Des équipements qui permettent d'économiser de l'énergie lors de l'utilisation de la ventilation, de la climatisation ou encore du chauffage.
  • Une production d'énergie qui repose sur la décentralisation.
  • Des possibilités de stocker facilement l'énergie.
  • L'intégration et la prise en considération de l'énergie grise, à savoir la quantité d'énergie nécessaire pour la production d'un matériau ou d'un bien industriel.

Pour résumer, le bâtiment BEPOS doit produire sa propre énergie, respecter les principes bioclimatiques et encourager les occupants à limiter leurs consommations énergétiques quotidiennes et annuelles.

Aux prémices du bâtiment à énergie positive en France, le bâtiment universitaire Descartes+

Vous avez peut-être déjà entendu parler du bâtiment BEPOS Descartes+. Cet édifice sorti de terre en 2012 est l'un des premiers du genre en France. Il appartient à l'École Nationale des Ponts et Chaussées et marque les esprits au premier coup d'œil. Son design futuriste, son toit recouvert de panneaux solaires photovoltaïques, son jardin ouvert, tout fait de lui, huit ans après sa construction, une véritable innovation.


Parmi ces fils conducteurs éco-habitat, on retrouve notamment des sondes géothermiques pour produire de la chaleur ou de la fraîcheur, un système permettant de récupérer ou d'épurer les eaux de pluies de manière naturelle, sans oublier, nous l'avons mentionné, un magnifique jardin ouvert. Au sein de l'ensemble, le free-cooling est à l'honneur pour gérer la ventilation et la chaleur/fraîcheur entre les murs.

Autant de techniques et technologies qui permettent au bâtiment de produire 32% d'énergie de plus que ses consommations réelles.

Le Hangar 108, un bâtiment à énergie positive à Rouen

Voici l'un des premiers exemples de bâtiment BEPOS de France. Inauguré en 2019, le Hangar 108 est devenu le siège de la Métropole Rouen Normandie. Ses 6 400m² en font le plus grand bâtiment passif de France dans le domaine public. En supplément de la labellisation BEPOS, il a également obtenu la certification Passivhaus PLUS, une certification allemande très stricte en matière de consommations et d'économies d'énergie.


Pour parvenir à ses fins, le Hangar 108 a adopté non moins de 2 000m² de panneaux solaires photovoltaïques. À cela, il faut coupler une pompe à chaleur sur sondes géothermiques. L'électricité est donc produite grâce à l'énergie solaire et à la géothermie. Cette dernière permet également de chauffer le bâtiment en hiver et de la rafraîchir en été sans recourir à la climatisation.


Ajoutons enfin un système (très) intelligent de fenêtres automatisées. Toute l'année, les ouvertures s'adaptent à l'ensoleillement, à la température extérieure, à la température intérieure… afin de maintenir un air ambiant à 21°C dans tout le bâtiment. Une grande partie de l'année, le chauffage et la climatisation n'ont pas besoin d'être allumés. Évidemment, les occupants peuvent faire varier les entrées d'air en fonction de leurs besoins et ressentis. Si la généralité est à l'automatique, le manuel garde sa place au sein de l'ensemble.

Une grande première pour le bâtiment BEPOS avec Delta Green à Saint Herblain

La pompe à chaleur à hydrogène vous connaissez ? Cette merveille de technologie et d'écologie permet de conserver l'électricité aux origines renouvelables. L'énergie est ensuite redistribuée en fonction des besoins des occupants d'un bâtiment. Technologie très utilisée au Japon (déjà 250 000 pompes du genre en action), elle arrive progressivement en France. Preuve en est avec le bâtiment à énergie positive de Saint Herblain joliment nommé Delta Green. L'immeuble édifié en mars 2017 réunit 8 000 m² de bureaux mais aussi des services et des logements. Sa toiture est entièrement recouverte de panneaux solaires photovoltaïques pour produire de l'électricité. Mais au contraire du Hangar 108 de Rouen, c'est bien la pompe à chaleur nouvelle génération qui assure la majeure partie de la production.


La pompe à chaleur à hydrogène vient ici pallier le travers majeur de l'énergie solaire : son intermittence. Un exemple ? Sans soleil, les panneaux ne fonctionnent pas et les besoins des usagers ne sont pas assurés. Delta Green donne tout son sens à l'éco-habitat avec des consommations électriques drastiquement réduites.


Des plus innovantes au plus traditionnelles, les techniques conduisant à l'édification d'un bâtiment à énergie positive sont nombreuses. Quoi qu'il en soit, le BEPOS se généralisera dès l'an prochain pour devenir une norme de la construction. L'immobilier neuf sera en effet respectueux de la RE, Réglementation Environnementale 2020 permettant de prendre soin de la planète et du porte-monnaie des occupants. L'un des nombreux avantages de l'immobilier neuf !

Vous êtes sensible à l'éco-habitat ? Découvrez un vaste catalogue de programmes immobiliers neufs en France construits dans le plus grand respect des normes environnementales.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers