100% écolo : des solutions pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Entre emballages superflus et gaspillage alimentaire, une triste réalité se dessin en cuisine. Pour lutter contre ce fléau, préserver les ressources et optimiser nos usages, différentes solutions émergent, plus innovantes les unes que les autres. Il est ainsi possible d'allier écologie et économie, innovation et préservation. Petit tour d'horizon des astuces, des applications, des produits, des objets… à connaître absolument pour venir à bout du gaspillage alimentaire et pas seulement.

De nécessaires solutions anti gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire est une réalité mais avons-nous vraiment conscience de ce que nous gaspillons tous en cuisine ? Certaines études ont démontré qu'un tiers de la nourriture produite dans le monde entier était en fait perdu ou gaspillé. Un vrai fléau qui se joue dans nos cuisines mais également dans les supermarchés avec de nombreux invendus, des aliments périmés, des aliments mal conservés ou encore des déchets non consommés. Le gaspillage alimentaire est une réalité à l'intérieur de chaque foyer ou presque et dans nos commerces. Nous mettons ainsi chaque année des kilos de nourriture à la poubelle, souvent de manière injustifiée.


Face à ce constat, les startups innovantes et écologiques mais également les géants de la grande distribution ou des particuliers à plus petite échelle proposent aujourd'hui des solutions plus novatrices les unes que les autres. Et il y a fort à parier qu'au terme de la lecture de cet article vous aurez au moins envie d'en intégrer une dans votre quotidien. Découverte !

Zoom sur des appareils pensés pour lutter contre la gaspillage alimentaire

Qu'il s'agisse de grandes marques ou non, certains appareils sont destinés à mettre fin au gaspillage alimentaire (ou au moins à le réduire). Voici notre sélection de ceux qui ont retenu notre attention.

  • Cap sur la technologie FreshMeter : Grundig, célèbre marque de réfrigérateur, livre une nouvelle technologie destinée à faire baisser la part de gaspillage alimentaire dans nos foyers. Le fabriquant a en effet intégré dans ses réfrigérateurs FreshMeter, une technologie capable d'analyser toutes les odeurs. Et ce n'est pas tout ! Un système de LEDs informe l'utilisateur quant à l'état de conservation des viandes et des poissons entreprosés dans les bacs. Impossible donc de passer à côté des produits frais et de les laisser périmer ou tourner par négligence.
  • Des capteurs pour traquer le gaspillage alimentaire : l'entreprise de technologie IoT, GND Solutions, propose d'installer des capteurs de température dans les réfrigérateurs des restaurants. Ces petits capteurs compatibles avec la technologie Lora permettent de mieux gérer les stocks alimentaires et leur conservation. L'objectif ? 0 erreur humaine dans nos restaurants.
  • Un suivi des consommations optimal : tester Bubble c'est l'adopter. Cet appareil en forme de bulle un brin futuriste permet de stocker des aliments en quantité maîtrisée. Le principe ? Vous achetez uniquement ce dont vous avez besoin, vous stockez les produits dans votre Bubble, vous suivez votre consommation et vous êtes informé(e) des produits à racheter. Pratique non ?

Des initiatives à la pelle pour réduire le gaspillage alimentaire

Votre conscience vous demande de lutter contre le gaspillage alimentaire mais vous n'avez aucune envie de vous équiper d'un réfrigérateur hyper sophistiqué, de capteurs ou d'appareils dédiés. Qu'à cela ne tienne, vous avez la possibilité de suivre certaines initiatives et de changer, un peu, vos modes de consommations. Des initiatives impulsées autant par les grandes marques que par les acteurs locaux.

  • Kellogg's fait des dons alimentaires : ce n'est pas la première idée qui nous vient à l'esprit lorsque l'on évoque la célèbre marque Kellogg's, mais le leader des céréales lutte au quotidien contre le gaspillage alimentaire. Les invendus sont ainsi redistribués chaque année. À titre d'exemple, ces mêmes invendus ont permis de servir plus de 10 millions de repas au Royaume-Uni en 2018.
  • Des épiceries anti-gaspi' : avez-vous déjà remarqué à quel point les fruits et légumes de nos supermarchés sont calibrés et à ont un aspect parfait. Pourtant, si vous jardinez, vous savez très bien qu'ils sont nombreux ces fruits et légumes tâchés, imparfaits et/ou disgracieux. Parfaitement consommables, ces produits mal aimés sont récupérés par des épiceries qui ont fait de la lutte contre le gaspillage alimentaire leur cheval de bataille. Nos fruits et légumes "moches" sont ainsi vendus hors des chaînes alimentaires à des tarifs défiant toute concurrence. Un bon plan planète et économie.
  • Des fruits et légumes séchés pour ne pas les gaspiller : quand ils ne sont pas récupérés par les structures anti gaspillage alimentaire, les fruits et légumes invendus peuvent également être transformés en chips. C'est l'idée de l'entreprise Groung Rules qui opère la transformation des pommes, des patates douces, des carottes ou encore des betteraves. À déguster à l'apéritif sans modération !
  • L'happy hour des fruits et légumes : vous pensiez les happy hour réservés au début de soirée ? Les fruits et légumes aussi ont leur moment de gloire dans les locaux de S-Market, une chaîne d'épiceries en Finlande. Le principe ? Les particuliers peuvent venir faire leurs courses après 21h tout en bénéficiant de rabais exceptionnels sur les produits sur le point d'atteindre leur date de péremption.
  • Le food truck anti gaspillage alimentaire : au Royaume-Uni toujours, la marque Hellmann's (célèbre pour ses mayonnaises) propose de déguster un fabuleux lunch réalisé avec les aliments généralement gaspillés au Royaume-Uni. Ces repas sont distribués dans les rues de la ville sur le concept du food truck.
  • Donner à la place de jeter : lorsque vous jetez certains produits d'hygiène ou aliments, votre conscience s'en mêle. Vous pourriez en effet les donner en lieu et place de les jeter. C'est l'idée de l'initiative "Jette pas partage" qui permet la mise en relation de particuliers ayant des choses à donner et de professionnels qui savent à qui les donner. Une vraie initiative solidaire.

100% connecté pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Vous avez en permanence ou presque votre smartphone dans la main ? Votre conscience écologique vous pousse vers des solutions anti gaspillage alimentaire ? Nous avons ce qu'il vous faut : des applications et des sites totalement dédiés à ce combat quotidien.

  • Mon assiette analysée : depuis 2018, Forkul vous permet de détailler le contenu de votre assiette. Vous pouvez ainsi découvrir les bienfaits (ou les méfaits) des aliments que vous mangez ainsi que leur impact environnemental. Forkul vous donne également plein d'idées pour ne pas jeter les aliments et concocter de bons petits plats avec ces que vous avez dans votre frigo.
  • La fin de la nourriture à la poubelle : combien de fois nous arrive-t-il de dépasser les dates limites de consommation et de jeter nos produits périmés ? Grâce à Foodspan vous suivez en temps réel les DLC depuis votre smartphone. Une application à installer absolument sur votre téléphone.
  • Les clients au plus près des commerçants : vous avez peut-être déjà entendu parler de l'application Too Good to Go ? L'idée est de rapprocher les particuliers des commerçants à proximité. L'idée ? Venir récupérer les invendus dans les commerces quelques minutes avant la fermeture. Le plus ? Des prix vraiment cassés.
  • Des excédents qui font recette : dans la même lignée, vous pouvez utiliser OptiMiam afin de déterminer la boulangerie, le Carrefour City ou encore le centre commercial à deux pas qui a des excédents et qui souhaite les écouler à des prix défiant toute concurrence.
  • Des annonces pour vendre des produits alimentaires : il existe un LeBoncoin de l'alimentation. Pagachey est une plateforme qui permet de déposer et de consulter des annonces de produits alimentaires qui ne seront pas consommés. Les particuliers comme les professionnels peuvent utiliser le site.
  • Cuisiner les restes : rien de tel pour lutter contre le gaspillage alimentaire que d'apprendre à cuisiner les restes comme un chef. Save Eat vous donne plein de bonnes idées pour savoir quoi faire de vos restes, comment les préparer, comment les manger et éviter les pertes en cuisine.

Des initiatives loufoques et innovantes pour venir à bout du gaspillage alimentaire

Aux côtés des applications et des initiatives écologiques classiques, d'autres initiatives plus loufoques voient également le jour. Laquelle allez-vous tester ces prochaines semaines ?

  • Une bière pas comme les autres : après avoir goûté la bière Toast Ale x Warburtons Toasted Crumpet Session IPA, il y a fort à parier que vous ne voudrez plus rien boire d'autre ! Cette bière est créée à partir des produits non utilisés par l'entreprise Warburton. Une vraie prouesse qui donne beaucoup d'originalité en bouche.
  • Des cours de cuisine contre le gaspillage alimentaire : Jami Olivier, célèbre chef cuisiner, s'est pleinement engagé dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. Il met son savoir-faire au service de cours de cuisine et plus encore d'un programme proposé au sein de l'école de Tesco. Le concept ? Créer des plats élaborés et équilibrés grâce aux dons des œuvres caritatives.
  • Des emballages contre le gaspillage alimentaire : deux systèmes de conservation méritent aujourd'hui à être connus. Il s'agit de Serva et de FOSA qui permettent de conserver les aliments sous vide tout en prolongeant la conservation et la durée de vie des aliments. Ces systèmes sont reliés à une application qui permet d'informer l'utilisateur de la proche date de péremption des produits.
  • L'emballage 2.0 : autre initiative du côté des emballages. Primitives Biodesign est une emballage intelligent capable de déceler la détérioration d'un produit. Il est évidemment 100% recyclable.
  • Des autocollants innovants : Stixfresh est un autocollant qui permet de créer une barrière protectrice autour des fruits. Il suffit de le coller pour voir la durée de vie et la fraîcheur du fruit prolongées de 14 jours. Simple mais il fallait y penser !

Le recyclage des déchets pour minimiser le gaspillage alimentaire

De nombreux aliments sont en partie comestibles seulement. On pense notamment aux fruits de mer à coque. Que faites-vous des coquilles de vos moules par exemple ? Nous avons la solution !

  • Le recyclage des coquilles : ShellWorks est un projet monté par des designers anglais. Le principe est simple : les coquilles des fruits de mer sont recyclées puis utilisées pour créer des objets et autres accessoires en plastique.
  • Des cookies écolos : les cookies de Renewal Mill intègrent dans leur composition de la pulpe de soja inutilisée. On vous promet, les Okora Chocolate Chip Cookies sont un vrai délice.
  • La transformation des résidus alimentaires : et si nos déchets alimentaires étaient transformés en plastique biodégradable ? C'est le pari pris par les scientifiques de Genecis. L'objectif ? Une économie 100% circulaire.
  • De l'assiette à l'énergie : un projet de réacheminement des déchets organiques est en passe de voir le jour. L'idée est ainsi de transformer les déchets organiques en énergie en collectant les fruits et légumes non consommés auprès des professionnels de la restauration.
  • Des œufs recyclés : le designer allemand Basse Stittgen s'est donné pour objectif de collecter les œufs périmés auprès des boulangeries locales. Ils sont déshydratés puis moulus et les coquilles écrasées. Les matériaux mélangés servent ensuite à fabriquer des objets du quotidien comme des coquetiers par exemple.
  • 1001 Noyaux et pas un de plus : 1001 Noyaux est une startup qui récupère les fruits invendus, et plus encore leurs noyaux, pour les transformer ensuite en produits cosmétiques. Avez-vous déjà testé le beurre de mangue ? Un délice pour la peau !

Les 10 règles anti gaspillage alimentaire à adopter absolument

Pour achever votre lecture et vous permettre de devenir un parfait consommateur anti gaspi', voici un petit manuel pour lutter quotidiennement contre le gaspillage alimentaire :


1. Planifier les repas de toute la famille et acheter les aliments en conséquent. Ni plus, ni moins.
2. Mettre les produits frais en dernier dans le panier.
3. Veiller au respect de la chaîne du froid.
4. Connaître la différence entre la DLC et la DLUO*.
5. Nettoyer régulièrement le réfrigérateur.
6. Devenir un(e) adepte de la congélation pour éviter le gaspillage alimentaire.
7. Utiliser les restes pour concocter de bons petits plats inspirés.
8. Manger lentement pour constater le sentiment de satiété.
9. Ne jeter que les aliments ou restes impropres à la consommation.
10. Donner les aliments non consommés et propres à la consommation à son entourage.


*La DLC fait référence à la Date Limite de Consommation. Elle est appliquée pour tous les produits frais et sensibles comme la viande, le poisson, les plats cuisinés ou encore les laitages. La DLU est quant à elle la Date Limite d'utilisation Optimale. Elle mentionne une date limite conseillée mais les produits peuvent le plus souvent être consommés une fois cette date passée. On pense notamment aux conserves, au sucre, à la farine, aux épices…


Quels sont les gestes anti-gaspillage que vous avez adoptés au sein de votre foyer ? Quelles sont les solutions présentées dans cet article qui vous séduisent le plus ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers