MaPrimeRénov', une nouvelle aide à la rénovation énergétique

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Les ménages modestes peuvent profiter d’une nouvelle aide à la rénovation énergétique. Avec MaPrimeRénov’, le gouvernement met l’accent sur la transition écologique. Remplaçant le Crédit d’impôt transition énergétique (CITE) et les aides anciennement proposées par l’ANAH dans le cadre du programme « Habiter Mieux Agilité », MaPrimeRénov’ est en place depuis le 1er janvier 2020.

Le gouvernement fait de la rénovation énergétique une priorité


MaPrimeRénov a été officialisée par le ministre chargé de la Ville et du Logement Julien Denormandie et par la secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, Emmanuelle Wargon. Cette aide à la rénovation énergétique s’inscrit dans la ligne de conduite du gouvernement qui place celle des logements en tête de ses préoccupations.


L’année dernière déjà, 15 000 biens ont été rénovés grâce aux aides de l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat). Une chiffre deux fois supérieur à celui de 2017.


Autres coups de pouce, les Certificats d’Economie d’Energie. Ils ont permis de remplacer 250 000 chaudières très grandes productrices de CO² et d’isoler 500 000 combles, toits ou planchers.


2019 a également vu le lancement du réseau « FAIRE », un réseau de conseillers dédié à l’aide aux particuliers dans le cadre d’une rénovation énergétique. Un plan de lutte contre les pratiques frauduleuses et contre le démarchage téléphonique abusif est désormais en place.


On le voit, les actions en faveur de la rénovation énergétique sont nombreuses.

MaPrimeRenov’, une aide pour le particulier et pour la planète


« Mieux isoler sa maison, changer de chaudière ou installer une ventilation efficace sont des travaux essentiels pour ne plus avoir froid chez soi l’hiver ou chaud l’été. Améliorer son confort quotidien, réduire ses factures et faire un geste pour la planète est l’affaire de tous, nous le mettons à la portée de chacun grâce à MaPrimeRénov’, une aide qui s’adapte aux revenus des Français. La rénovation du logement doit devenir un réflexe, une étape supplémentaire vient d’être franchie avec cette nouvelle prime confiée à l’ANAH. » explique Julien Denormandie.


Et Emmanuelle Wargon de répondre, « la rénovation énergétique des bâtiments est l’une des grandes priorités du gouvernement : pour cela, l’État accompagne les Français dans leurs travaux de rénovation grâce à cette nouvelle prime. Car mieux isoler son logement, c’est à la fois améliorer le confort chez soi, réduire ses factures et aussi faire un geste bon pour l’environnement. »

Une simplification des aides à la rénovation énergétique


En remplaçant, ou plus précisément en compilant différentes aides existantes, MaPrimeRénov’ tend à simplifier les processus et dispositifs liés à la rénovation énergétique. Pour Nathalie Appéré, Présidente du Conseil d’administration de l’Anah : « L’Anah est engagée depuis plusieurs années dans le traitement de la rénovation énergétique de l’habitat privé au travers du programme « Habiter mieux et dans un processus de rationalisation et de digital pour faciliter l’accès à ses aides. MaPrimeRénov’ est un nouveau jalon de la modernisation de l’Agence qui permet, depuis le 1er janvier, aux ménages modestes d’accéder facilement à une aide pour leur permettre de rénover énergétiquement leur logement. L’Anah a pu faire ses développements grâce à son expérience acquise et son expertise et je tiens à saluer l’engagement et la mobilisation des équipes de l’Anah tout au long de l’année 2019. Les attentes et les besoins de nos concitoyens pour l’amélioration de leur logement sont forts. MaPrimeRénov’ répond pleinement aux enjeux de simplification des aides à la rénovation énergétique pour réussir à massifier les travaux et ainsi atteindre les objectifs ambitieux de l’accord de Paris. »

A qui s’adresse la nouvelle aide à la rénovation énergétique ?


Pour le gouvernement, ma PrimRénov’ se veut plus simple et surtout plus juste. Elle est destinée aux Français qui affichent de modestes revenus. Pour en bénéficier, rien de plus simple : un formulaire à remplir en ligne permet de voir le montant versé au cours de l’année de réalisation des travaux (sous réserve de remplir les conditions d’éligibilité). Un vrai changement en comparaison du CITE par exemple.


Tous les propriétaires occupants peuvent en bénéficier sous couvert de respecter les conditions de ressources. Le montant de la prime est calculé en fonction des revenus du ménage et du possible gain écologique amené par les travaux.


Dernière condition, seuls les travaux réalisés par des professionnels RGE (Reconnus garants de l’environnement) sont éligibles à cette nouvelle aide à la rénovation énergétique.


Êtes-vous convaincu par MaPrimeRénov ? Avez-vous dans l’idée de réaliser des travaux de rénovation énergétique cette année ?

 

Source image : www.maprimerenov.gouv.fr

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers