Un jardin suspendu pour remplacer une autoroute à Séoul

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Les rocades du monde entier engendrent une pollution considérable en milieu urbain, faute à un trafic dense et incessant. La pollution impacte la santé des habitants et, bien évidemment, l’environnement. Séoul ne fait pas exception. Ses autoroutes sont également saturées. Mais la ville a décidé depuis plusieurs années de se tourner vers des solutions respectueuses de l’environnement pour réaménager certaines autoroutes aériennes. L’une d’elles deviendra prochainement un magnifique jardin suspendu.

Un jardin suspendu né d’une prise de conscience majeure


Dans le sud de la Corée, Séoul fait face à une impressionnante croissance démographique. Entre les années 60 et aujourd’hui, sa population a en effet quadruplé. Pour faire face aux besoins de mobilité des habitants, un réseau de 101 autoroutes aériennes a progressivement été mis en place. Quotidiennement, ce sont donc des milliers de véhicules qui écument l’asphalte. Un ballet journalier qui a peu à peu détérioré les artères principales.


Il fallait donc les restaurer, ces voies abîmées. Et le maire de Séoul, Myung-Ba, a décidé depuis 2003 d’engager une rénovation différente sur fond d’urbanisme écologique et moderne. En 2005, le viaduc de Cheonggyecheon a été détruit, laissant place à une promenade végétale.

La volonté d’un urbanisme écolo et maîtrisé


En 2008, l’administration de la ville a lancé la construction de 207 kilomètres de pistes cyclables. En 2016, l’axe d’Ayheon a laissé sa place à une route réservée aux bus. Plus récemment encore, la municipalité a sélectionné un projet de réaménagement destiné à restaurer une autoroute surélevée le long de la gare centrale.

De la verdure au cœur du béton


Ce grand concours d’architecture a été remporté par MVRDV, une agence néerlandaise. Les architectes sélectionnés veulent donner une nouvelle orientation à la structure de 17 mètres de haut en la transformant en jardin suspendu, aérien et végétal. Véritable oasis de verdure, seuls les piétons pourront y cheminer le long d’une promenade de 938 mètres. Au total, 254 espèces de fleurs, d’arbres et d’arbustes seront plantées. L’occasion pour les promeneurs de reconnaître les végétaux classés en fonction de l’alphabet coréen. On trouvera également un salon de thé en plein air, des serres végétales, des fleuristes…


Cette nouvelle voie aérienne sera « une oasis au milieu du béton » expriment Winy Maas, le co-fondateur de MVRDV Winy Maas.

Les avantages du jardin suspendu


L’intégration de la nature au cœur du paysage urbain a d’autres avantages que le seul esthétisme. Les vertus des végétaux en matière d’épuration de l’air ne sont plus à prouver. Ils ont en effet la capacité d’absorber les particules fines rejetées, notamment, pas les voitures. Le mur végétal permettra également de réduire les nuisances sonores. Autre atout, la création d’emplois : le jardin suspendu devra en effet être entretenu. Pour cela, de nouveaux salariés seront recrutés.

Source texte et image : mrmondialisation.org

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers