Immobilier à Lyon : plus d’énergie produite que consommée, un pari réussi pour Hikari

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

C’est au cœur du prometteur quartier de la Confluence que la ville de Lyon a inauguré des bâtiments inédits. Le paysage de l’ immobilier à Lyon peut aujourd’hui se targuer de posséder Hikari, un bâtiment pas comme les autres , un ensemble qui produit davantage d’énergie qu’il n’en consomme.

Hikari s’implante à la Confluence


C’est à l’architecte japonais Kengo Kuma que l’on doit Hikari. L’architecte est connu pour avoir conçu le fonds régional d’art contemporain de Provence-Alpes-Côte d’Azur mais aussi le nouveau conservatoire de musique d’Aix-en-Provence. C’est cette fois au cœur de la Capitale des Gaules que Kengo Kuma dévoile son ouvrage. Au total, 12 800m² qui regroupent 32 habitations, 4 villas sur le toit et 8 500m² de bureaux et commerces. Alors que le quartier de la Confluence est déjà doté de nombreux logements, ce nouvel ensemble immobilier s’affirme pas ses différences. L’accent est mis sur la transparence, la lumière mais aussi sur l’autonomie. Hikari est un programme qui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme. Un vrai défi environnemental.

Immobilier à Lyon, des bâtiments à énergie positive design


Produire plus d’énergie que consommée, revient à parler de bâtiments à énergie positive. Hikari a été pensé pour consommer 1 500 MWh d’énergie primaire, soit 50% de moins qu’imposé par la RT 2012. Pour y arriver, des panneaux photovoltaïques ont été installés sur le toit, un système de géothermie est utilisé pour alimenter l’ensemble en chaleur et en froid. Enfin, les leds sont généralisées dans toute la construction. Et comme rien n’a été laissé au hasard, une centrale alimentée par de l’huile de colza et une chaudière à gaz sont prévues. Elles se mettront en route uniquement en cas de problème électrique.


Si le projet a pu aboutir, c’est grâce à la collaboration entre Bouygues immobilier, le constructeur, Kengo Kuma, l’architecte, Nedo, l’Agence de l’environnement au Japon et Toshiba, en charge de toute la partie domotique.

Hikari, unique en son genre ?


Si l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) présente Hikari comme inédit, la France compte aujourd’hui plus de 300 bâtiments à énergie positive sur son territoire. La particularité de l’ensemble lyonnais reste de mêler logements, commerces et bureaux. La multiplication de ce type de construction ces dernières années, met le doigt sur une prise de conscience collective face aux enjeux environnementaux. Et sur un côté marketing plus vendeur !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers