Éco-habitat : comment financer ses projets en 2016 ?

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Isolation, chauffage, travaux de rénovation énergétique, en 2016, donnez vie à tous vos projets. Et pour ne pas se ruiner, on vous explique comment financer ses projets cette année.

Financer ses projets : le Crédit d’Impôts Transition Energétique


Abrégé CITE, le Crédit d’Impôts Transition Energétique permet de financer ses projets de rénovation énergétique. Déjà en vigueur en 2015, il est actuellement prolongé d’un an. Au total, 30% du montant des travaux dans un logement principal engagés peuvent être remboursés. Le pourcentage de réduction est calculé sur un maximum de 8 000 euros pour une personne seule et de 16 000 euros pour un couple.


Attention : la totalité des travaux doit être effectuée par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Pour alléger encore davantage son budget, il est possiblement couplé avec l’éco-PTZ.


Qui peut profiter du CITE ?


• Les propriétaires occupants
• Les locataires


Quels travaux sont concernés par le CITE ?


• L’isolation du sol, des murs et du toit
• L’isolation des surfaces vitrées
• L’installation d’équipements de chauffage plus performants
• L’installation d’équipement permettant la production de chauffage ou d’eau chaude sanitaire par le bois…

Financer ses projets : l’éco-PTZ


L’éco-PTZ ou encore éco prêt à taux zéro est accordé sous forme de prêt d’un montant maximum de 30 000 euros. Il permet le financement de travaux de rénovation énergétique s’ils sont réalisés par un artisan RGE. Il est valable jusqu’au 31 décembre 2018.


Qui peut profiter de l’éco-PTZ ?


• Les propriétaires occupants ou bailleurs
• Les syndicats de copropriétaires


Quels travaux sont concernés par l’éco-PTZ ?


• L’isolation du toit
• L’isolation des murs extérieurs
• L’isolation des portes et fenêtres
• L’installation d’un chauffage performant
• L’installation d’une production d’eau chaude sanitaire performante
• L’installation d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude à énergie renouvelables
• Les travaux de réhabilitation pour rendre un système d’assainissement individuel non énergivore
• Les travaux visant à rendre un logement énergétiquement performant.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers