Crédit immobilier : une baisse des taux illimitée ?

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

En juillet 2016, le taux de crédit immobilier moyen est affiché à 1,55%, supplantant une nouvelle fois le record du mois précédent de 1,62% hors assurance, selon les chiffres de l’observatoire Crédit Logement/CSA. Alors que tous les mois, une nouvelle baisse des taux intervient, on vous explique pourquoi ils ne vont pas s’arrêter là.

Nouvelle baisse des taux de crédit immobilier pour juillet et août 2016


La baisse des taux de crédit immobilier est-elle illimitée ? C’est ce que semble nous faire croire l’actualité immobilière. Avec un taux moyen hors assurance établi à 1,55% au mois de juillet 2016, la chute ne devrait pas s’arrêter tout de suite. Les professionnels de l’immobilier, courtiers en tête, tablent en effet sur une nouvelle baisse au mois d’août ou tout au plus sur une tendance stable. Ils envisagent également une diminution des taux moyens en septembre pour convaincre les acheteurs encore réticents de se lancer.

Les taux de crédit immobilier au plancher font exploser les ventes


Par effet de levier, les taux bas entraînent une forte augmentation du nombre de transactions. Meilleurtaux.com affiche un +40% sur un an. Les primo-accédants sont quant à eux de retour, profitant de l’effet couplé des taux de crédit immobilier au plancher et du PTZ bonifié.

La féroce concurrence entre les banques


Si les taux de crédit immobilier continuent à chuter, c’est avant tout grâce à la concurrence entre les établissements bancaires. Les banques se sont en effet fixées des objectifs commerciaux similaires à ceux de 2015. Hors, à l’été 2015, elles avaient déjà atteint leurs objectifs de l’année à 70% grâce aux renégociations de crédit immobilier. Les taux avaient donc subi une légère hausse à cette période. Mais en 2016, le mouvement n’est pas tout à fait le même. Les banques sont en retard sur leurs objectifs et mettent donc tout en œuvre pour se rattraper. Et quel meilleur levier que des taux de crédit immobilier très bas ? Les banques qui ne s’alignent pas perdent tout simplement leurs clients.

La BCE joue le jeu du crédit immobilier moteur


Les taux de crédit immobilier continuent également de baisser grâce aux politiques fiscales menées par les banques centrales, et notamment par le Banque centrale européenne. Les entités souhaitent favoriser le marché immobilier et l’achat. Les taux de refinancement sont donc maintenus au niveau le plus bas de leur histoire.

Et le Brexit dans tout ça ?


Le Brexit n’est pas étranger dans la baisse des taux de crédit immobilier. La sortie des Britanniques de l’UE a poussé les investisseurs vers les emprunts d’État français à 10 ans et autres placements sécurisés. Pour les premiers, le taux est même tombé sous la barre des 0,10% à la fin juillet 2016.

Tous ces facteurs couplés permettent aux banques d’emprunter à un coût dérisoire et de répercuter ces conditions sur leurs clients, tout en conservant, évidemment, des marges très confortables.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers