La Proptech, une petite révolution pour le secteur immobilier

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Contraction des mots anglais "Property" et "Technology", la Proptech est à mi-chemin entre la FinTech et la Smart City. Elle émerge depuis quelques années, impactant chaque jour davantage le secteur de l'immobilier. Qu'est-ce que c'est ? Quel lien avec l'immobilier ? Quels enjeux ? On vous explique tout.

La Proptech en quelques mots


La Proptech est caractéristique du secteur immobilier, elle regroupe les entreprises de l'immobilier qui prennent le parti de se tourner vers les nouvelles technologies et vers l'innovation pour transformer considérablement leur business. Elle désigne principalement aujourd'hui les outils technologiques mis à disposition des professionnels et des particuliers pour actionner les leviers de l'immobilier et maximiser la productivité des métiers rattachés.


Il s'agit par exemple d'utiliser certaines technologies pour simplifier et optimiser les processus de location, les processus d'achat… Le but in fine étant évidemment de s'adapter aux nouveaux modes de consommation et de toucher toujours plus de "bons" clients, plus rapidement.


Mais ce n'est pas tout, la Proptech regroupe également des outils comme des capteurs, des matériaux voire des imprimantes 3D qui offrent à l'immobilier de nouvelles possibilités.


"La Proptech est une petite partie d'une transformation numérique plus large dans l'industrie immobilière. Cela comprend à la fois les changements technologiques, les changements de mentalité du secteur, des consommateurs et de nos attitudes, des mouvements et transactions impliquant à la fois les bâtiments et les villes." – La Proptech selon Immobilier 2.0

La productivité des professionnels de l'immobilier boostée par la Proptech


Pendant quelques années, la Proptech s'est infiltrée partout où l'on avait besoin de productivité. Mais la totalité de monde immobilier n'a pas pris la première vague tendance, ni même la seconde. Alors il faut mettre les bouchées doubles pour rattraper le retard. Le but ? Maximiser la productivité des agents immobiliers pour vendre plus, mieux mais aussi pour satisfaire davantage le client. Ainsi, nombreux sont les réseaux qui ont décidé de lever des fonds pour intégrer l'intelligence artificielle dans leurs process. À la clé, une IA qui multiplie la productivité. Les grands réseaux immobiliers investissent aujourd'hui dans des outils innovants alors que les petits indépendants font appel à des prestataires. Il n'est globalement guère possible d'échapper à l'ère de la Proptech si l'on veut rester dans le coup.

Comment la Proptech change profondément le secteur immobilier ?


C'est simple, les agents immobiliers ont des nouveaux outils qui révolutionnent leur quotidien. Ainsi, ils savent à l'avance qui prospecter, qui rappeler et comment leurs prospects peuvent être qualifiés. Un gain de temps certain qui évite de se disperser.


Ensuite, les nouvelles technologies permettent d'assurer un service et un suivi clients de qualité tout en ayant la possibilité de préparer les visites ou les états des lieux en amont, voire de les déléguer pour ne pas se déplacer.


Des logiciels sont d'ores et déjà à l'œuvre afin d'effectuer les tâches chronophages comme les relances, la prise de rendez-vous ainsi qu'une partie de la prospection.


Et les champs d'innovation sont encore plus larges. La Proptech s'intéresse également à la collecte et au partage des données, à l'eldorado de ces dernières années : la data. Vincent Lecamus, fondateur de Immo2.pro explique que "La France accuse un grand retard sur la data. Il existe encore une certaine méfiance vis-à-vis de ses confrères, avec le souhait de vouloir conserver des données qui finalement pourraient être utiles à tous et permettraient d'amener plus de transparence." L'heure est peut-être à la création d'une plateforme numérique aux données partagées. La concurrence peut-elle l'accepter ?


Si nombreux sont les outils qui sont déjà développés et lancés, la réalité sur le terrain est un peu différente. La transformation des métiers de l'immobilier se fait progressivement tout comme l'intégration et la généralisation des nouvelles technologies au cœur du secteur. 2017 et 2018 ont vu la tendance se lancer, 2019 la voit s'accélérer, concurrence oblige.


Que pensez-vous de la généralisation des nouvelles technologies dans le secteur immobilier ? Avantage ou inconvénient ? Porte ouverte à plus de facilité et transparence ou dérives à prévoir ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers