Nos conseillers sont disponibles en agence En savoir plus
Menu

Comment protéger son logement en hiver ?

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

L’hiver est là et avec lui ses petits tracas. Mais quelques astuces simples suffisent souvent à protéger son logement du froid et à prévenir les embarras. Préserver votre maison de la neige et du gel ? Mode d’emploi.

Protéger son logement en hiver avec une parfaite connaissance du contrat d’habitation


Dans une grande partie des cas, votre assurance habitation couvre les dégâts occasionnés par le gel. Si les canalisations et/ou la chaudière sont affectées par exemple, vous pouvez faire jouer votre contrat. Mais attention, il prévoit des clauses spécifiques. Pour vous faire indemniser, certaines conditions doivent être respectées. Il est donc important de prendre le temps de relire intégralement le document, petites lignes incluses.


Souvent, votre assurance prend en charge les dégâts si vous avez vidangé les conduits ou si vous avez laissé les équipements sur hors gel en cas d’absence prolongée.

Protéger son logement en hiver en préservant les canalisations


Quel meilleur moyen pour éviter aux canalisations de geler que de les calfeutrer ? Vous vous absentez ? N’oubliez pas de fermer les robinets. Cela évitera que l’eau présente à l’intérieur ne gèle et que les canalisations explosent.

Protéger son logement en hiver avec l’entretien de la cheminée


Que vous soyez propriétaire ou locataire de votre logement, si vous possédez une cheminée ou une chaudière qui fonctionne au fioul ou au gaz, vous avez l’obligation de réaliser un entretien régulier. Il vous faut pour cela mandater un professionnel qualifié et agréé afin que l’entretien soit réalisé dans les règles. Les chaudières doivent être vérifiées une fois par année. Quant aux cheminées, la loi impose un ramonage biannuel.

Protéger son logement en hiver en éloignant les intoxications


Chaque année, l’hiver fait des victimes. En cause, les appareils comme les chauffages d’appoint qui émettent du monoxyde de carbone. Ce gaz est très difficile à détecter car il est totalement incolore et inodore. Pour éloigner les risques d’intoxication dans le foyer mieux vaut faire vérifier chacune des installations au moins une fois par an.


Aérer le logement quelques minutes chaque jour est également gage d’air intérieur plus sain.


Les grilles de ventilation doivent être totalement libérées et ne supportent aucune obstruction.


Vous avez des maux de tête et des nausées suite à l’utilisation d’un appareil qui émet du monoxyde carbone ? Composez le 112 rapidement et éloignez vous des lieux.

Protéger son logement en hiver en limitant les chutes


Quand le gel, le verglas ou la neige s’invite devant chez vous, le risque de chute n’est jamais très loin. Le déneigement incombe souvent à la municipalité mais il peut également être à charge du locataire ou du propriétaire. Renseignez-vous auprès de votre mairie : si un passant se blesse devant votre logement, vous pourriez en être responsable et être redevable des dommages et intérêts. 

Protéger son logement en hiver jusqu’au jardin


Pour que le froid n’abîme pas votre jardin, il est conseillé de le mettre en hivernage. Cela permettra de préserver vos plantations du poids de la neige. Veillez également à couper vos arbres et branches mortes pour éloigner tous les risques de chute. Protégez également le mobilier de jardin du froid en le mettant sous bâche.


Enfin, désobturez votre gouttière et les évacuations d’eau pour éviter que l’eau ne s’accumule lors de la fonte de la neige. 


Comment protégez vous votre logement en hiver ? Vos astuces sont les bienvenues en commentaires. :-)

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
405 avis clients