Achat immobilier : ces défauts qui font fuir les acheteurs

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Acquérir une résidence principale ou réaliser un investissement locatif est souvent le projet d’une vie. Un achat immobilier n’est donc jamais mené à la légère. Les vendeurs ont ainsi tout intérêt à maximiser leurs chances de vendre en vérifiant que leur bien respecte certains critères et, dans le cas contraire, en faisant le nécessaire pour y remédier.

Achat immobilier et quartier


L’emplacement d’un bien est primordial dans un achat immobilier. Les acquéreurs seront très vigilants sur la présence d’éléments bruyants aux alentours. On pense notamment à une voie ferrée, des bars, des restaurants mais aussi des écoles. Les vendeurs d’un logement situé dans un quartier bruyant ont donc tout intérêt à investir dans l’isolation de leur bien pour convaincre les acheteurs que leur intérieur leur apportera la tranquillité recherchée.


Autre problématique du secteur : les transports en commun. Les acheteurs demandent très souvent la possibilité de se déplacer facilement sans nécessairement prendre leur voiture. Il est donc vrai que les endroits très isolés sont moins sollicités par les acquéreurs.


Dans la même idée, les acheteurs regardent également la proximité des commerces pour faciliter leur quotidien.

Des coûts trop élevés


Comme tout le monde, les futurs acheteurs ne veulent pas payer des factures trop élevées. Ils ont donc tendance à délaisser les copropriétés avec d’importants espaces verts à entretenir ou des équipements communs qui généreront des charges locatives supplémentaires (terrain de tennis, piscine…)

Des commodités nécessaires à l’achat immobilier


Les acquéreurs demandent aujourd’hui très souvent la présence d’un parking, d’un box, d’une cave, d’un local à vélo, d’un ascenseur dans les parties communes… toutes ces commodités qui leur permettront de gagner en confort de vie.

Et pour le logement ?


Il y a deux critères qui rebutent les acheteurs : le vis-à-vis qui représente un vrai blocage pour certains acquéreurs et des fenêtres trop petites. Nous voulons tous être cachés mais baignés de lumière ! Des ouvertures basses ou réduites sont donc un frein considérable à la vente.

Si vous en avez la possibilité, investissez dans un pare-vue pour réduire le vis-à-vis et/ou faites agrandir les ouvertures (certes plus coûteux) pour multiplier vos chances de vendre votre bien rapidement.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers