Menu

Comment choisir votre énergie de chauffage cet hiver ?

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Électricité, bois, gaz, énergies renouvelables, granulés… Comment choisir votre énergie de chauffage cet hiver ? Alors que l’actualité immobilière ne cesse d’annoncer des augmentations de tarifs, des demandes nationales pour moins et mieux chauffer, comment conserver un logement confortable cet hiver même dans les périodes de grand froid ? Pour affronter l’hiver qui arrive avec sérénité, un système de chauffage performant est indispensable. Mais lequel ? Entre équipements modernes, écologie, efficacité, types d’énergie et prix, on vous aide à y voir plus clair pour de belles journées et soirées d’hiver.

Comment choisir son énergie de chauffage ?

Le premier point à considérer pour choisir votre énergie de chauffage est le type d’habitat dans lequel vous évoluez ou dans lequel vous allez évoluer. Une maison ou un appartement neuf ou récent n’amène pas les mêmes contraintes qu’un logement ancien. Les premiers sont pensés dans le strict respect des dernières normes énergétiques qui dictent une haute performance énergétique. Les programmes immobiliers neufs en France suivent aujourd’hui la RT 2012, Réglementation Thermique 2012 ou la RE 2020, Réglementation Environnementale 2020. Les réflexions en amont de la construction pensent le système de chauffage le plus efficient à intégrer dans l’ensemble. Dans ce cas précis, vous êtes assuré ou presque de faire de belles économies d’énergie, de bénéficier d’une isolation thermique et phonique optimale et d’un confort intérieur inégalable en hiver.

Pour un bien plus ancien, la donne est différente. Il peut en effet être sujet à un défaut d’isolation révélé par le DPE, Diagnostic de Performance Énergétique ainsi que par des consommations d’énergies élevées. Ajoutons également, que le logement possède un système de chauffage en place : faut-il le changer ? Adapter le type d’énergie choisie pour que l’équipement soit compatible ?

Enfin, la superficie et la typologie du logement sont importantes. Si vous évoluez dans une grande maison, mieux vaut choisir un système de chauffage et un type d’énergie à faible coût de revient. À la clé des factures énergétiques réduites. Pour les appartements ou les maisons plus petites, les possibilités sont plus nombreuses, la consommation étant plus raisonnable au regard de la surface moindre à chauffer.

Quels sont les énergies disponibles pour se chauffer ?

Les différents types d’énergies sont à connaître pour faire le bon choix. Chacune a ses avantages et ses inconvénients.

Le gaz pour votre chauffage cet hiver

Le gaz est depuis des années une énergie très appréciée par les particuliers pour se chauffer. Le confort thermique apporté est important grâce à son rendement élevé. En couplant gaz et équipements récents à l’image d’une chaudière à haute performance énergétique, les consommations restent maîtrisées. Le chauffage au gaz peut également assurer la production d’eau chaude sanitaire du foyer. Mais attention, si le prix du gaz est resté intéressant depuis longtemps, la période est un peu différente. Son coût a en effet drastiquement augmenté ces dernières semaines.

Autre inconvénient, une habitation ne peut pas être chauffée au gaz si elle n’est pas raccordée au gaz de ville. Enfin, principal grief à l’encontre du gaz dans cette période de transition écologique, il s’agit d’une énergie polluante interdite dans les programmes immobiliers neufs depuis le 1er janvier dernier. Bon à savoir : le prix du kWh de gaz naturel pour cette année 2022 est fixé à 0,0880€ TTC pour le chauffage, soit le tarif B1.

Le fioul pour votre chauffage cet hiver

Il n’est pas rare de voir des maisons anciennes principalement encore équipées d’une chaudière au fioul. Le décret interdisant purement et simplement l’installation de cet équipement en dit long sur cette énergie aujourd’hui délaissée. En plus d’être cher à l’achat, le fioul est LE combustible le plus polluant pour se chauffer. Votre chaudière au fioul a rendu l’âme ? C’est le moment de profiter des aides à la rénovation énergétique pour passer à un système de chauffage moins polluant, plus performant et plus économique. Bon à savoir : le prix du fioul est actuellement de 1,660€ par litre.

En conclusion, le fioul est actuellement réservé aux ménages qui possèdent une chaudière en bon état. La question du prix élevé reste entière et devrait amener les particuliers au remplacement de leur équipement dans les prochains mois ou années. Et pourquoi pas cet hiver ?

L’électricité pour votre chauffage cet hiver

Si elle a eu mauvaise presse pendant de nombreuses années, l’électricité est pourtant une énergie à étudier pour se chauffer. Les factures énergétiques élevées sont principalement dues à un défaut d’isolation. Une isolation déficiente conduit nécessairement à des surconsommations. C’est donc davantage sur des travaux énergétiques que les ménages qui souhaitent conserver un chauffage électrique doivent s’engager. Une fois celle-ci efficace, les équipements (radiateurs) vétustes peuvent être remplacés par des équipements dernière génération à l’image du radiateur à inertie. Ils économisent de l’énergie, ce qui se ressent sur les factures électriques mensuelles avec une baisse observée comprise entre 15 et 30%. Bon à savoir : Comptez 0,1740€ pour 1 kWh d’électricité en France. Ce tarif peut considérablement varier en fonction de l’option choisie, de l’offre souscrite ou encore de la puissance du compteur.

La clé si vous souhaitez adopter l’électricité pour vous chauffer ? Un logement bien isolé, des équipements de chauffage moderne voire un programmateur et autre équipement de domotique pour contrôler, gérer et optimiser vos consommations.

Nos astuces pour faire baisser votre facture d’électricité

Pour contrer l’inflation et l’augmentation annoncée des prix de l’électricité, voici quelques conseils et astuces à adopter chez vous pour économiser des euros tous les mois :

  • Des prises ou des multiprises avec un interrupteur pour éviter les consommations inutiles. Vos appareils électriques consomment de l’énergie quand ils sont branchés, même en mode veille. L’interrupteur permet de couper les consommations hors utilisation sans devoir débrancher les appareils un à un.
  • Un lave-vaisselle et une machine à laver utilisés lorsqu’ils sont vraiment pleins. L’objectif ? Ne pas consommer eau et électricité pour rien et espacer le plus possible les machines.
  • Un suivi des consommations pour les optimiser, grâce à un thermostat connecté dans l’idéal.
  • Une température baissée de 1°C dans le logement. Profitez-en pour régler le thermostat sur 16 ou 17°C la nuit.
  • Réviser son contrat d’électricité pour l’adapter aux besoins réels du foyer.
  • Opter pour une rénovation énergétique globale du logement grâce aux aides de l’État.

À vous de jouer !

Les énergies renouvelables pour votre chauffage cet hiver

Elles sont les stars des énergies pour plusieurs raisons : la première est évidemment leur côté écologique couplé avec leur capacité à se renouveler encore et encore. Nous avons très peu de chance de voir l’énergie solaire s’épuiser ! À la clé, des énergies vertes sans impact pour l’environnement et un coût réduit pour les utilisateurs. Avantage également, que votre logement soit petit ou grand, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, que la question se pose pour un programme immobilier neuf ou pour un bien ancien, il existe une ou plusieurs énergies renouvelable(s) que vous pouvez utiliser pour vous chauffer.

Vous avez le choix entre la biomasse ou le bois pour des usages polyvalents. Ces combustibles s’adaptent au cheminée, au poêle ou encore à l’insert. La chaudière biomasse est elle aussi une bonne alternative écologique. Bon à savoir : en fonction des régions, comptez actuellement entre 50 et 100€ pour un stère de bois (source : le marché du bois).

L’eau et l’air sont toutes deux des sources d’énergie qui ont fait leurs preuves. Elles demandent préalablement l’installation d’une pompe à chaleur (PAC), équipement qui consomme très peu d’électricité et émet peu de carbone ou autres polluants. Il faut cependant veiller à installer une PAC performante pour profiter de sa pleine efficacité en période de grand froid.

Autre énergie renouvelable, l’énergie solaire. Via des panneaux solaires ou panneaux photovoltaïques plus ou moins imposants et en nombre plus ou moins important, l’énergie est captée puis redistribuée dans le logement. Et s’il y en a trop, elle est revendue dans le circuit électrique global. Si se chauffer grâce au soleil est écologique et économique, attention : l’énergie solaire est fortement soumise aux conditions climatiques. En hiver, mieux vaut prévoir un système de chauffage d’appoint tel que le poêle à bois ou à granulés.

À la question quelle énergie choisir pour se chauffer, il est ainsi difficile d’apporter une réponse tranchée vous le comprenez. Les paramètres et caractéristiques de votre habitation sont à intégrer dans l’équation. Mais une donnée est vérifiable à tous les coups : l’utilisation des énergies renouvelables est bénéfique pour la planète et pour votre porte-monnaie. Renseignez-vous sur les aides à la rénovation énergétique existantes, MaPrimeRénov’ en tête, pour changer votre système de chauffage et optimiser votre confort cet hiver.

Bon à savoir : la température idéale dans un logement est comprise entre 19 et 21°C la journée et 16-17°C la nuit et en période d’absence. Baisser le thermostat d’un degré seulement peut considérablement faire baisser la facture énergétique globale.

Vous voulez vivre et évoluer dans un logement peu énergivore sans réaliser aucun travaux ? Optez pour les avantages de l’immobilier neuf : économie et écologie assurées ! Consultez les programmes immobiliers neufs en France disponibles dans votre région.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
625 avis clients