Les labels de l’immobilier neuf à privilégier

Mis à jour le 0 Eco-habitat
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Si tous les logements qui sortent de terre aujourd’hui en France ont obligation de respecter la RT 2012 (Réglementation Thermique 2012), certains constructeurs vont plus loin en proposant des labels de l’immobilier neuf encore plus performants. Autant de labels et de normes à connaître pour choisir un futur logement innovant.

Différencier normes et labels de l’immobilier neuf


Avant de décliner les labels de l’immobilier neuf, une petite précision s’impose. En matière d’immobilier, une différente est faite entre norme et label. La première revêt un caractère obligatoire. Si elle n’est pas respectée, le bâti peut être considéré non conforme. Alors que les labels sont facultatifs et apportent une vraie plus-value au bâtiment. Un cahier des charges supplémentaire à la « norme » est ainsi appliqué.

Les labels de l’immobilier neuf : Effinergie+ et HPE pour des consommations maîtrisées


Pour faire très simple, le label Effinergie+ promet de belles économies d’énergie aux futurs propriétaires du bien. Il s’agit de l’un des labels de l’immobilier neuf à privilégier car il garantit une isolation thermique optimale, une enveloppe parfaitement étanche à l’air, une ventilation optimisée, des équipements de chauffage très performants et une intégration multiple des équipements utilisant les énergies renouvelables.


Pour assurer des consommations d’énergie maîtrisées toute l’année, le label HPE (Haute Performance Énergétique) est également à rechercher. Plus performant que la RT 2012, il diminue les consommations maximales des bâtiments de 10% en comparaison de cette dernière. Le label HPE peut être encore renforcé par le THPE (Très Haute Performance Énergétique). La réduction des consommations est alors de 20% en comparaison de la RT 2012.

Les labels de l’immobilier neuf : le BEPOS pour favoriser les énergies renouvelables


BEPOS signifie Bâtiment à Énergie Positive. Comme son nom l’indique, une construction labélisée BEPOS produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme grâce à l’intégration d’équipements fonctionnant à l’aide des énergies renouvelables. Une attention particulière est ici accordée à l’étanchéité à l’air et aux consommations électriques du bâti.

Les labels de l’immobilier neuf : le BBCA contre les émissions de gaz à effet de serre


Un bâtiment peut être labélisé BBCA (Bâtiment Bas Carbone) depuis le mois de mars 2016. Il a été pensé en réponse aux fortes préoccupations environnementales liées à la production des gaz à effet de serre. Le bâti BBCA a pour objectif de réduire les émissions de ces derniers pendant sa construction et pendant son fonctionnement. Le label BBCA est accordé si le bâtiment adopte une construction raisonnée, une parfaite maîtrise de son exploitation, une capacité à stocker son carbone et une économie circulaire.

Les labels de l’immobilier neuf : Well pour le confort des habitants


Apparu aux États-Unis en 2014, le label Well prend comme référence l’habitant et non le bâti. Pour cela, sa construction tourne autour de la lumière, du confort, de l’alimentation, de l’eau, de l’air, de l’activité physique et de l’esprit. Des domaines que l’on a peu l’habitude de voir comme référentiels ! Pour apporter un environnement de vie optimal aux résidents, les constructeurs doivent alors proposer des équipements parfaitement adaptés à ces différentes problématiques.

Les labels de l’immobilier neuf : Biodivercity pour l’évaluation des performances écologiques du bâti


Label récent, Biodivercity a été pensé pour l’évaluation des performances écologiques des immeubles neufs. Dans quelle optique ? Celle de la prise en compte et de la valorisation de la biodiversité au sein du bâti.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers