Découvrez toutes nos offres promotionnelles disponibles jusqu'au 9 Novembre !!! Découvrir les Offres
Menu

Appartement neuf : quelle évolution des prix dans les grandes villes ?

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Depuis quelques années, les prix de l’immobilier récents affichent des tendances à la hausse dans les grandes villes de France. Et pour cause, il s’agit d’un segment prisé du marché grâce à des atouts bien ancrés : économies d’énergie, confort de vie, isolation thermique et phonique, potentiel de valorisation important, absence de travaux sans oublier possibilité de profiter d’intéressants avantages fiscaux et de milliers d’euros économisés sur l’opération finale, un appartement neuf est la clé d’un quotidien agréable et d’un achat pérenne et sécurisé. En contrepartie, le prix de départ est plus élevé pour l’immobilier neuf que pour l’immobilier ancien. Mais attention, si le tarif de départ est plus important, la rentabilité de l’immobilier neuf sur le moyen et long terme est prouvée et éprouvée. Alors si vous souhaitez profiter des avantages de l’immobilier neuf, combien devrez-vous débourser dans les grandes villes ? Tour de France chiffré.

Des stocks d’appartements neufs insuffisants pour répondre à la demande

Pourquoi les prix de l’immobilier neuf augmentent ? Sans grande surprise, tout ce qui est rare est cher. Alors que la demande dirigée vers les logements neufs est de plus en plus forte, pour les résidences principales comme pour les investissements locatifs, les promoteurs-constructeurs ont du mal à suivre la cadence. Le manque de foncier, dans les grandes villes principalement, est criant. Sans emplacement pour édifier des programmes immobiliers neufs en France, il est logiquement plus compliqué de répondre aux sollicitations des acheteurs.


Le dernier baromètre du logement neuf publié par la FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers) en septembre 2021 est révélateur. La fédération a choisi de comparer les deux derniers trimestres 2019 aux deux derniers trimestres 2021. L’année 2020 a en effet été écartée, crise sanitaire très impactante pour le marché immobilier oblige. Parmi les principales données révélées, retenez que les permis de construire appliqués aux logements collectifs ont diminué de 10% entre ces deux périodes, données disponibles grâce aux services statistiques du ministère de la Transition écologique. Les mises en ventes sont quant à elles en baisse de -23,9% et les réservations de -17,2%. Dernier élément important à surveiller ces prochains mois/semaines, le stock d’appartements neufs à vendre est orienté à la baisse avec 83 203 biens disponibles au cours du deuxième trimestre 2021 contre 107 618 au cours du deuxième trimestre 2021.


« Nous ne faisons pas face à un problème de demande, mais à une crise de l’offre », explique Pascal Boulanger, directeur de la FPI. « Et la crise de la Covid-19 est très loin d’être la seule responsable des maux des constructeurs. Notre principal problème est de réussir à convaincre les maires que l’acte de construire est un acte noble. Nous constatons qu’il devient de plus en plus difficile d’obtenir des permis de construire auprès de certaines grandes municipalités. »

Zoom sur les évolutions des prix des appartements neufs en France

Les professionnels de la construction sont formels : les prix de l’immobilier neuf évoluent moins rapidement que ceux de l’ancien. Cependant, les tarifs sont bien en hausse et plus encore hors du territoire francilien. Pour vous donner un ordre d’idée, les prix au m² ont progressé de +2,7% entre le second trimestre 2020 et le second trimestre 2021. Ils étaient déjà orientés à la hausse avec +2,6% entre 2019 et 2020. Du côté de l’Ile-de-France, ces pourcentages sont respectivement donnés à +0,6% et +1,8%.


Mais en fonction des métropoles, les données font le grand écart avec des augmentations qui dépassent dans certains cas le seuil des 10%. Un exemple ? Le prix des appartements neufs ont augmenté de 14,1% en moyenne. Des hausses presque aussi spectaculaires dans la métropole de Clermont-Ferrand avec +14,1%, dans celle d’Orléans avec +10,8% ou encore dans celle d’Angers avec +10%. Cependant, d’autres villes font exception comme celle de Caen et ses -2,1%, d’Annecy et ses -4,3% et celle de Nice et ses -7,3%.

Les prix des appartements neufs en France chiffrés

Pour faire un choix éclairé lors de l’achat de votre appartement neuf, voici les données à connaître dans les actualités immobilières du moment. Les montants sont donnés au deuxième trimestre 2020 puis au deuxième trimestre 2021 :


- Programmes immobiliers neufs à Le Mans Métropole : 2 400€/m² contre 2 738€/m² soit une évolution de +14,1%.


- Programmes immobiliers neufs à Clermont-Ferrand Métropole : 3 419€/m² contre 3 806€/m² soit une évolution de +11,3%.


- Programmes immobiliers neufs à Orléans Métropole : 3 202€/m² contre 3 548€/m² soit une évolution de +10,8%.


- Programmes immobiliers neufs à Angers-Loire Métropole : 3 540€/m² contre 3 893€/m² soit une évolution de +10%.


- Programmes immobiliers neufs à Aix-Marseille Métropole : 4 555€/m² contre 4 970€/m² soit une évolution de +9,1%.


- Programmes immobiliers neufs à Tours Métropole : 3 554€/m² contre 3 860€/m² soit une évolution de +8,6%.


- Programmes immobiliers neufs à Montpellier Méditerranée Métropole : 4 235€/m² contre 4 569€/m² soit une évolution de +7,9%.


- Programmes immobiliers neufs à Rennes Métropole : 4 039€/m² contre 4 286€/m² soit une évolution de +6,1%.


- Programmes immobiliers neufs à Grenoble Métropole : 3 627€/m² contre 3 818€/m² soit une évolution de +5,3%.


- Programmes immobiliers neufs à Strasbourg Eurométropole : 3 901€/m² contre 4 066€/m² soit une évolution de +4,2%.


- Programmes immobiliers neufs à Dijon CA : 3 387€/m² contre 3 512€/m² soit une évolution de +3,7%.


- Programmes immobiliers neufs à Toulouse AU : 3 854€/m² contre 3 991€/m² soit une évolution de +3,5%.


- Programmes immobiliers neufs à Rouen Normandie Métropole : 3 331€/m² contre 3 425€/m² soit une évolution de +2,8%.


- Programmes immobiliers neufs à Bordeaux Métropole : 4 193€/m² contre 4 312€/m² soit une évolution +2,8%.


- Programmes immobiliers neufs à Nantes Métropole : 4 488€/m² contre 4 600€/m² soit une évolution de +2,5%.


- Programmes immobiliers neufs à Le Havre CA : 3 775€/m² contre 3 860€/m² soit une évolution de +2,2%.


- Programmes immobiliers neufs à Lille SCOT : 3 606€/m² contre 3 673€/m² soit une évolution de +1,9%.


- Programmes immobiliers neufs à La Rochelle CA : 4 318€/m² contre 4 363€/m² soit une évolution de +1%.


- Programmes immobiliers neufs en Ile-de-France : 5 342€/m² contre 5 375€/m² soit une évolution de +0,6%.


- Programmes immobiliers neufs à Lyon AU : 4 630€/m² contre 4 613€/m² soit une évolution de -0,4%.


- Programmes immobiliers neufs à Brest Métropole : 3 274€/m² contre 3 257€/m² soit une évolution de -0,5%.


- Programmes immobiliers neufs à Besançon CA : 3 356€/m² contre 3 294€/m² soit une évolution de -1,8%.


- Programmes immobiliers neufs à Caen Métropole : 3 462€/m² contre 3 388€/m² soit une évolution de -2,1%.


- Programmes immobiliers neufs à Annecy CA : 5 564€/m² contre 5 327€/m² soit une évolution de -4,3%.


- Programmes immobiliers neufs à Nice Côte d’Azur Métropole : 5 835€/m² contre 5 407€/m² soit une évolution de -7,3%.

Top 10 des villes qui voient leurs prix de l’immobilier augmenter ou baisser

Au-delà des Métropoles, il est intéressant de s’arrêter sur les spécificités de chaque ville. La typologie la plus recherchée étant le T3, voyons dans quelles villes la progression et la diminution sont les plus marquées.


Top 10 des villes qui voient leurs prix de l’immobilier s’envoler


- Bayonne avec un prix moyen en septembre 2021 de 412 300€ pour une évolution de +33,91% en 6 mois.


- Chambray-les-Tours avec un prix moyen en septembre 2021 de 236 700€ pour une évolution de +26,65% en 6 mois.


- Mont-Saint-Aignan avec un prix moyen en septembre 2021 de 304 700€ pour une évolution de +21,69% en 6 mois.


- Lille avec un prix moyen en septembre 2021 de 307 500€ soit une évolution de +17,46% en 6 mois.


- Caen avec un prix moyen en septembre 2021 de 273 200€ soit une évolution de +16,45% en 6 mois.


- Armentières avec un prix moyen en septembre 2021 de 201 800€ soit une évolution de 16,11% en 6 mois.


- Saint-Malo avec un prix moyen en septembre 2021 de 347 600€ soit une évolution de +15,75% en 6 mois.


- Thionville avec un prix moyen en septembre 2021 de 215 900€ soit une évolution de +14,23% en 6 mois.


- Saint-Priest avec un prix moyen en septembre 2021 de 255 800€ soit une évolution de +13,74% en 6 mois.


- Toulon avec un prix moyen en septembre 2021 de 343 200€ soit une évolution de +12,41%.


Top 10 des villes qui voient leurs prix de l’immobilier dégringoler


- Ajaccio avec un prix moyen en septembre 2021 de 282 200€ soit une baisse de -26,61% en 6 mois.


- Vannes avec un prix moyen en septembre 2021 de 283 700€ soit une baisse de -12,06% en 6 mois.


- La Baule-Escoublac avec un prix moyen en septembre 2021 de 401 600€ soit une baisse de -9,71% en 6 mois.


- Le Havre avec un prix moyen en septembre 2021 de 209 800€ soit une baisse de -8,30% en 6 mois.


- Cavalaire-sur-Mer avec un prix moyen en septembre 2021 de 328 300€ soit une baisse de -7,60% en 6 mois.


- Angers avec un prix moyen en septembre 2021 de 257 900€ soit une baisse de -7,13% en 6 mois.


- Colmar avec un prix moyen en septembre 2021 de 220 700€ soit une baisse de -6,36% en 6 mois.


- Bihorel avec un prix moyen en septembre 2021 de 218 500€ soit une baisse de -6,26%.


- Annecy avec un prix moyen en septembre 2021 de 350 300€ soit une baisse de -5,50%.


- Saint-Nazaire avec un prix moyen en septembre 2021 de 231 900€ soit une baisse de -5%.


Dans quelle ville allez-vous poser vos valises ? Réaliser un investissement locatif ? Vous hésitez ? Contactez les experts Médicis Immobilier Neuf qui vous épaulent dans votre projet de A à Z.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
421 avis clients