Nos conseillers sont disponibles en agence En savoir plus
Menu

Prix de l’immobilier : combien coûte une place de parking dans les grandes villes ?

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Pour investir et louer ou tout simplement pour stationner, de nombreux citadins sont en quête d’une place de parking dans leur ville, en hypercentre plus encore. L’idée est séduisante tant au niveau de la praticité qu’au niveau de la rentabilité. Les quelques m² d’un box fermé ou d’un stationnement ouvert ont en effet rapidement tendance à se valoriser face à une demande en plein boom. Mais dans les grandes villes, les prix de l’immobilier pour stationner s’envolent ces dernières années. Fait étonnant, le tarif des stationnements est très souvent décorrélé des tarifs de l’immobilier pour vivre ou investir. Tour de France des places de parking éclairé par les données chiffrées de SeLoger.

Dans quelles villes une place de parking coûte le plus chère en France ?

Sans attendre, c’est à Nice que le prix de l’immobilier moyen d’un stationnement est le plus élevé. Vous êtes surpris(e) ? Il est vrai que l’on aurait facilement parié sur Paris pour voir les tarifs s’affoler. Mais c’est bien Nice qui occupe la première marche du podium avec un tarif moyen de 31 305€ pour une place de parking ou un box. La capitale n’est cependant pas loin. Devenir propriétaire d’une place de parking à Paris coûte en moyenne 31 152€. Le trio est complété par une autre ville d’Ile-de-France. Boulogne-Billancourt atteint presque les 29 400€ en moyenne pour un stationnement (29 395€ en moyenne).


Après ce trio gagnant, d’autres villes viennent s’ajouter dans le top 10 des villes où acheter une place de parking est le plus cher de SeLoger. Prévoyez ainsi un budget moyen de :

  • 26 604€ à Bordeaux.
  • 23 745€ à Lyon.
  • 23 616€ à Lille.
  • 23 594€ à Aix-en-Provence.
  • 19 970€ à Toulon.
  • 19 099€ à Toulouse.
  • 18 494€ à Reims.

 

Il est intéressant de constater que les prix de l’immobilier à Paris sont actuellement de l’ordre de 10 727€ par m² alors qu’une place de parking est accessible pour « seulement » 31 152€ en moyenne. À Nice a contrario le prix au m² de la pierre avoisine les 4 430€ pour un coût de stationnement qui culmine à 31 305€. Nous l’évoquions en introduction, tarifs de la pierre et tarifs de stationnement sont donc très souvent décorrélés.

Est-ce rentable d’acheter une place de parking ?

Vous avez désormais les tarifs en tête, vous vous demandez sûrement à présent si un investissement dans une place de stationnement est vraiment rentable. Il faut dire qu’investir dans une place de parking est souvent présenté comme une opération rentable. À tort ou à raison ?


Pour peu que l’investissement soit bien préparé, le stationnement est une belle opportunité de constituer un patrimoine immobilier sécurisé, rentable, peu chronophage et peu contraignant. Ce type d’investissement convient également parfaitement aux particuliers qui ont un budget limité.


Et ce ne sont pas les seuls avantages. En effet, la mise en location d’un parking compte bien des atouts à commencer par les faibles charges, l’entretien quasi inexistant, les règles de location allégées, les revenus récurrents et le faible montant des impôts fonciers.


Pour vous donner un ordre d’idée, un propriétaire devra assumer en moyenne 15€ par mois de charges pour le stationnement. La rentabilité de ce type de placement est donc généralement comprise entre 5,8 et 12% en fonction des localisations.

Les grands avantages de l’investissement dans une place de parking

Pour aller plus loin, détaillons les avantages majeurs de ce type de placement :

  • Des conditions de location peu contraignantes qui relèvent du code civil et non du code de l’habitation.
  • La possibilité de gérer très facilement seul(e) ce type de placement, sans l’aide d’un professionnel.
  • Une durée de contrat de location non imposée par la loi.
  • La possibilité de rompre le bail à n’importe quel moment.
  • La possibilité de fixer librement le montant du loyer.
  • Des impôts fonciers limités grâce à une petite superficie louée.
  • La possibilité de profiter d’un abattement de 30% si les revenus locatifs générés sont inférieurs à 15 000€ par année.
  • En cas d’occupation de la place de parking par vous-même, la taxe d’habitation s’applique si et seulement si elle se trouve à moins d’un kilomètre de votre résidence principale.
  • Des travaux et un entretien quasiment inexistants.

 

Bon à savoir : pour un brin nuancer ces avantages, sachez que les frais de notaire s’appliquent également pour l’achat d’une place de parking, d’un box, d’un garage… Ils sont calculés sur une base fixe à laquelle s’ajoute un montant proportionnel au prix du stationnement. Le montant des frais de notaire est donc relativement élevé en comparaison de l’investissement de départ.

Où investir dans une place de parking pour mettre toutes les chances rentabilité de votre côté ?

Comme pour un logement, l’investissement dans une place de parking demande réflexion et analyse. Ainsi, plus encore que pour une habitation, la localisation dicte la réussite ou non du placement. Avant de vous lancer, menez l’enquête : se garer est-il compliqué dans le secteur ? Est-ce un quartier résidentiel ou de bureaux ? Quelle est votre cible locative ? Les transports en commun sont-ils situés non loin ?


En effet, de nombreuses pistes cyclables, la proximité du tramway, du métro, des bus, des parkings gratuits à deux pas, des voitures partagées… peuvent nuire à la rentabilité de votre placement. Éloignez-vous au maximum de tous les éléments qui peuvent conduire les habitants à délaisser leur voiture, à la revendre même dans certains cas.

Les critères de choix d’une place de parking

Voici quelques critères à respecter pour acheter un stationnement, que l’idée soit de le louer ou de l’occuper. Après la fondamentale localisation, d’autres éléments sont à prendre en compte :

  • Choisir une place de parking spacieuse et facile à appréhender pour se garer.
  • Choisir de préférence un stationnement couvert et/ou fermé pour permettre aux locataires de mettre leur véhicule à l’abri.
  • Préférer un stationnement d’une dimension minimum de 3 mètres de largeur pour 5 mètres de longueur.
  • Choisir un endroit facilement accessible avec une entrée de garage sécurisée. Si de nombreuses manœuvres sont nécessaires pour pouvoir entrer dans un sous-sol par exemple, certains locataires fuiront à coup sûr.
  • Vérifier les éventuels risques d’inondations.
  • Consultez les procès-verbaux des dernières assemblées générales de l’immeuble pour mesurer l’entretien des stationnements.

 

Astuce : les programmes immobiliers neufs en France proposent le plus souvent des logements avec stationnement inclus. Un atout certain pour se garer au quotidien, en ville notamment. Si vous êtes intéressé(e) par l’investissement dans une place de parking, vous pouvez contacter les promoteurs/constructeurs pour solliciter une éventuelle disponibilité de stationnements supplémentaires à acheter. Une acquisition souvent accordée lorsque la demande est faite par un propriétaire accédant ou investisseur et que des stationnements supplémentaires sont disponibles.


Vous avez investi dans une place de parking ces dernières années ? Pour quelles raisons ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers

4.9/5
387 avis clients
Avis vérifiés