Prix de l'immobilier et pouvoir d'achat : plus de m² pour les acheteurs

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Depuis 2012, les prix de l’immobilier ont explosé dans de nombreuses grandes villes françaises. Paris, Lyon, Toulouse, Montpellier, Grenoble… la liste des localités qui ont suivi la tendance est longue. Et pourtant, malgré cette hausse des tarifs, les acheteurs ont considérablement gagné en pouvoir d’achat immobilier. Des logements plus chers mais des m² en plus ? On vous explique ce tour de passe-passe qui n’a rien de magique.

Des acheteurs plus riches malgré l’envolée des prix de l’immobilier

Si vous vendez votre logement dans certains grandes villes françaises, vous avez certainement remarqué que le prix de vente conseillé est bien supérieur à celui auquel vous l’avez acheté, à de rares exceptions près.


Autre chance pour vous vendeurs, les acquéreurs sont plus riches qu’il y a quelques années. Ils peuvent donc s’offrir davantage de m². C’est ce que démontre une récente étude menée et publiée par l’Observatoire Crédit Logement/CSA (juin 2020). Pour tirer ses conclusions, l’économiste Michel Mouillart explique : "Nous avons pris comme point de repère 2012, année où le dispositif du Prêt à Taux Zéro a été abandonné pour l’immobilier ancien. Nous pouvons considérer qu’il s’agit du point de départ d’un marché quasiment sans aides de l’Etat." Grâce à ces données, la capacité de financement des acquéreurs a ainsi pu être révélée.

Hausse généralisée du pouvoir d’achat immobilier

La meilleure illustration de cette étude est sans aucun doute les données chiffrées. Et quel cas plus spectaculaire que celui de la capitale ? En 8 ans, les prix de l'immobilier à Paris ont fait un bond de 25%. Et pourtant, les acquéreurs peuvent aujourd'hui se positionner sur des logements qui ont 5m² supplémentaires en comparaison de 2012.


À Toulouse, les prix de l'immobilier ont grimpé de 27% sur la même période et les acheteurs sont en capacité d'avoir 4m² supplémentaires actuellement.


Pour établir une tendance générale, l'Observatoire a constaté une progression du pouvoir d'achat immobilier dans la quasi-totalité des villes de plus de 100 000 habitants au cours des ces 8 dernières années.

Pourquoi le pouvoir d'achat immobilier a augmenté ?

Il y a plusieurs raison à cette hausse de pouvoir d'achat immobilier malgré l'augmentation des tarifs de la pierre. La première est évidemment les taux d'emprunt qui n'ont eu de cesse de baisser pour rester au plancher pendant des mois. Encore aujourd'hui, ils sont affichés à un niveau historiquement bas. Vous voulez des preuves ? Le taux moyen d'emprunt était de 3,21% en décembre 2012 contre 1,29% en juin 2020. Tout un monde ! Constat fait, les acquéreurs ont donc une capacité d'emprunt beaucoup plus importante en 2020 puisque les taux de crédit immobilier impactent au minimum leur mensualité.


Autre donnée, les villes attirent des acheteurs aux revenus plus élevés. Ces acquéreurs ont donc des capacités d'achat supérieures aux précédents. L'économiste Michel Mouillart l'explique : "Grâce aux informations sur les capacités des acheteurs, on voit bien les évolutions sociologiques et économiques de certaines villes".


Dernière raison à cette hausse du pouvoir d'achat, les prix de l'immobilier eux-mêmes. S'ils ont eu tendance à augmenter dans de nombreuses grandes villes, d'autres ont vu les tarifs diminuer. La capacité à acquérir davantage de m² a donc automatiquement progressé dans certaines localités comme Toulon, Saint-Étienne ou encore Nîmes et Amiens.

Le progression du pouvoir d'achat immobilier ville par ville

Détaillons à présent le mouvement du pouvoir d'achat immobilier en France :

    • À Bordeaux, les acquéreurs achètent -7,7m² aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Lyon, les acquéreurs achètent -17,4m² aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Rennes, les acquéreurs achètent -2,2m² aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Nantes, les acquéreurs achètent -7,7m² aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Villeurbanne, les acquéreurs achètent -10,5m² aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Strasbourg, les acquéreurs achètent 0,4m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Paris, les acquéreurs achètent 4,7m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Toulouse, les acquéreurs achètent 4,3m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Brest, les acquéreurs achètent 1,4m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Angers, les acquéreurs achètent 5,5m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Mulhouse, les acquéreurs achètent 6,2m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Montpellier, les acquéreurs achètent 4,1m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Lille, les acquéreurs achètent 4,9m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Metz, les acquéreurs achètent 6,4m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Reims, les acquéreurs achètent 3,8m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Clermont-Ferrand, les acquéreurs achètent 9,9m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Caen, les acquéreurs achètent 10,5m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Dijon, les acquéreurs achètent 9,1m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Besançon, les acquéreurs achètent 12m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Orléans, les acquéreurs achètent 22,7m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Nice, les acquéreurs achètent 6,2m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Tours, les acquéreurs achètent 7,3m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Limoges, les acquéreurs achètent 10,8m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Marseille, les acquéreurs achètent 4,4m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Aix-en-Provence, les acquéreurs achètent 16m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • Au Mans, les acquéreurs achètent 10,2m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Rouen, les acquéreurs achètent 14,1m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • Au Havre, les acquéreurs achètent 18,2m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Nîmes, les acquéreurs achètent 19,8m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Saint-Étienne, les acquéreurs achètent 5,8m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Grenoble, les acquéreurs achètent 4,5m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Toulon, les acquéreurs achètent 19,5m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Amiens, les acquéreurs achètent 16,5m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.
    • À Perpignan, les acquéreurs achètent 26,3m² de plus aujourd'hui en comparaison de 2012.

Et vous, avez-vous perdu ou gagné du pouvoir d'achat immobilier dans votre ville ces dernières années ?

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers