Achat immobilier à Paris : qui sont les acquéreurs parisiens ?

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Avec un marché en pleine santé, les prix orientent l’achat immobilier à Paris vers certains types d’acquéreurs. Deux catégories socioprofessionnelles se distinguent : les chefs d’entreprise et les cadres. La mixité sociale est donc un peu malmenée ces dernières années. Zoom sur le marché immobilier parisien, ses particularités et ses propriétaires.

Un achat immobilier à Paris pour certains profils d’acquéreurs


64% des personnes qui réalisent un achat immobilier à Paris sont dirigeants d’entreprise ou cadres. Et pourtant, ces deux catégories socioprofessionnelles ne représentent que 21% de la population active en Ile-de-France (chiffres INSEE 2015). L’année dernière, en 2017, les chefs d’entreprise, les cadres ou les artisans ont acheté 4 biens sur 20 dans la région Ile-de-France selon les derniers chiffres donnés par les notaires franciliens en date du 6 septembre 2018.

Pourquoi l’achat immobilier à Paris est tourné vers ces catégories ?


Pour une raison simple : le marché est en bonne santé et les prix de l’immobilier à Paris ont considérablement augmenté ces dernières années. Sur les 20 dernières années, la part des catégories socioprofessionnelles précitées a donc explosé.


Mais de grandes disparités sont tout de même à noter en fonction des départements franciliens.


Ainsi, si 64% des acquéreurs sont des cadres ou chefs d’entreprise dans Paris intramuros, ce pourcentage tombe en moyenne à 25% en Seine-et-Marne, dans l’Essonne et dans le Val-d’Oise, à 35% en Seine-Saint-Denis et dans les Yvelines pour remonter à 55% dans les Hauts-de-Seine. Certaines villes prisées de l’ouest parisien observent jusqu’à 70% de d’achats immobiliers réalisés par cette catégorie d’acquéreurs. C’est le cas notamment pour Sceaux ou Saint-Cloud.


La tête du classement revient au 8ème arrondissement dans lequel 75% des achats immobilier à Paris 8 sont réalisés par des cadres et dirigeants.

Achat immobilier à Paris : les aides à ne pas manquer


Vous souhaitez devenir propriétaire à Paris ? Cette récente étude des notaires franciliens ne doit pas mettre à mal votre projet d’achat immobilier dans la capitale. En effet, comme nombre de grandes villes françaises, il est possible de bénéficier de dispositifs spécifiques pour mener son achat immobilier à Paris. Par exemple :


Le prêt Paris Logement aussi abrégé PPL 0% et le prêt parcours résidentiel abrégé PPR 0% sont des prêts accordés par les banques partenaires. Elles ont signé une convention avec la ville de Paris pour permettre aux ménages de financer une partie de leur logement à taux 0. Le bien peut être neuf ou ancien, avec ou sans travaux. Cette aide est cumulable avec le PTZ+ (Prêt à Taux Zéro) mis en place par l’État et proposé aux acquéreurs d’un bien immobilier neuf.


Son attribution est soumise à conditions de revenus et peut atteindre 39 600 Euros pour les foyers de deux personnes ou plus (24 200 Euros pour une personne seule).


Attention, le logement doit impérativement être situé dans Paris intramuros (75) et faire office de résidence principale pour ses propriétaires.

Bon à savoir : pour réaliser un achat immobilier à Paris, les locataires d’un logement social peuvent profiter d’un PPR (Prêt parcours résidentiel). Il est ainsi possible de bénéficier de 80 000 Euros pour un ménage de 5 personnes ou plus ou de 27 500 Euros pour un ménage d’une personne. Ce prêt est lui aussi accordé à taux zéro et permet de réaliser un achat immobilier à Paris en délaissant son logement social. Le but ? Favoriser l’accession à la propriété et libérer les logements sociaux qui font cruellement défaut.


Pour plus de renseignement, direction les banques ayant signé une convention avec la mairie de Paris. 

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers