Prix de l’immobilier à Paris : plus de 8 100€ le m² pour les appartements

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Une récente étude des notaires franciliens souligne le dynamisme global du marché immobilier en Ile-de-France. La reprise se confirme, entraînant avec elle quelques tensions, concernant notamment les prix de l’immobilier à Paris. La capitale affiche aujourd’hui plus de 8 100€ le m² en moyenne pour la vente de ses appartements.

Augmentation des ventes et hausse des prix de l’immobilier à Paris


Au second trimestre 2016, les transactions ont augmenté de 14% pour la vente de biens anciens à Paris en comparaison de la même période en 2015. C’est ce que révèle l’indice Notaires-Insee publié le jeudi 8 septembre 2016. Les ventes sont, en toute logique, portées par des taux de crédit immobilier au plancher.


Et irrémédiablement, l’amélioration de l’activité entraîne quelques tensions, au niveau des prix de l’immobilier à Paris surtout. Les prix ont augmenté de +1,5% pour les appartements et de +1,2% pour les maisons en Ile-de-de France sur une année. La hausse des prix est encore plus marquée depuis le mois de juin 2016.

Paris, la ville d’Ile-de-France la plus touchée par l’augmentation

 

C’est dans la capitale que les prix de l’immobilier ont le plus progressé. Ils ont augmenté de 1,1% en comparaison du premier trimestre, pour atteindre 8 100€ le m² (+2,6% sur un an). Les professionnels de l’immobilier tablent sur une hausse plus marquée dans les mois prochains avec 8 260€ le m² attendus au regard des avant-contrats des notaires.

Quelle tendance pour le reste de l’Ile-de-France ?


Pour l’Ile-de-France, l’heure semble également à la hausse. En Petite Couronne, les prix des appartements ont augmenté de +1% sur trois mois mais aussi sur un an. Les professionnels du secteur anticipent aujourd’hui une hausse annuelle de +1,5%. A contrario, les prix de l’immobilier en Grande Couronne sont toujours stables.

Un dynamisme qui peut durer ?


Si à court et moyen terme, la reprise pourrait se confirmer en Ile-de-France, à long terme, il faut rester prudent. Les notaires expliquent en effet qu’« il manque toujours des moteurs essentiels pour assurer la pérennité de ce mouvement ».  Les taux de crédit très bas ne parviennent pas toujours à contrer les 5 310€ le m² moyens pour devenir propriétaire en Ile-de-France, laissant présager quelques difficultés à venir. D’autant que le contexte économique reste soumis à variation alors que les mécanismes d’investissement locatif et la fiscalité changeante n’encouragent pas toujours à se lancer…

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers