Où investir dans l’immobilier ? Bordeaux et ses quartiers d’avenir

Mis à jour le 0 Prix de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Capital.fr livre une étude en partenariat avec de nombreux professionnels de l’immobilier. Cette dernière met en avant les villes et leurs quartiers où investir dans l’immobilier devrait se révéler rentable dans les années à venir. On parle même d’une plus-value allant jusqu’à 20% d’ici à 15 ans. Notre première destination, la Perle d’Aquitaine. Vers quels secteurs les investisseurs peuvent-ils se tourner à Bordeaux ?

Investir dans l’immobilier à Bordeaux : prix et loyers en hausse


Les prix de l’immobilier à Bordeaux ont augmenté de 2% sur une année. Dans le même temps, les loyers ont eux aussi suivi un mouvement haussier de +0,9% en 2015.
Pour investir dans l’immobilier, il faut aujourd’hui compter 2 300 euros le m² pour un logement de 1970, 4 000 euros le m² pour un logement de 1990 et 4 300 euros le m² pour un logement neuf.

Investir dans l’immobilier : le secteur de Saint-Genès-Nansouty


Le quartier de Saint-Genès-Nansouty est recherché à la fois par les familles et les étudiants. Son potentiel de valorisation est estimé à 5% dans les années à venir. Il est en effet directement relié au campus de Talence et au centre-ville tout en étant à l’abri de l’agitation urbaine.

Pour investir dans le secteur aujourd’hui, il faut compter entre 2 600 et 3 000 euros le m² pour un logement des années 70 avec rafraîchissement  et 3 500 euros le m² pour un logement du 19ème siècle proche de Saint-Genès. L’immobilier neuf est ici beaucoup plus rare. Une résidence de services destinée aux étudiants sera toutefois livrée fin 2016. Prix de ventes de studios : 120 000 euros minimum.

Investir dans l’immobilier : le secteur des Bassins à Flots


Le quartier des Bassins à Flots fait parler de lui depuis plusieurs années maintenant. Et ce n’est pas fini ! Les programmes immobiliers neufs sortent encore de terre et donnent davantage de valeur au secteur. On estime le potentiel de valorisation à 8% d’ici 15 ans. Il faut dire que les lieux sont parfaits pour qui veut investir dans l’immobilier en loi Pinel. Des appartements neufs à la vente sont toujours disponibles, permettant de profiter d’une belle réduction d’impôts. Côté location, les investisseurs n’ont aucun mal à trouver des candidats. Le quartier affiche en effet une situation idéale, entre le Bacalan et les Chartrons. Il est directement relié à la rive droite bordelaise par le pont Jacques-Chaban-Delmas.

Investir dans l’immobilier : le secteur des Capucins


Le marché des Capucins est l’un des secteurs qui devraient prendre de la valeur dans les années à venir. D’ici à 2030, on table même sur une hausse des prix possible allant jusqu’à 10%. Il faut dire que le quartier fait partie de la vaste opération de réhabilitation [Re] Centres. Son potentiel futur est donc très prometteur ne serait-ce que par la présence d’un ensemble immobilier neuf en lieu et place de l’ancien École Santé navale (jusqu’à 4 600 euros le m²). Un programme qui devrait, par effet de rebond, faire augmenter les prix de l’ancien.  

Pour investir aujourd’hui dans le secteur des Capucins, comptez entre 3 000 et 3 00 euros le m² avec de petits travaux. Les petites surfaces à deux pas de la place Victoire affichent une rentabilité locative de 5% ou plus.

Pour investir dans le secteur, il faut compter entre 4 200 et 4 500 euros le m².



Sources : Capital.fr et son enquête menée avec LP Promotion, Fradin Promotion, Cabinet Bedin, Meilleursagents, Efficity, Orpi.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers