JO 2024 : l'horloge tourne pour la construction du village olympique

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

La ville de Paris a convaincu le comité olympique de sa capacité à accueillir les jeux olympiques d’été de 2024. Sur la ligne de départ, un grand nombre de villes comme Budapest, Hambourg, Los Angeles ou encore Rome. Si la concurrence était rude, Paris a su faire renoncer certains concurrents et devancer les villes restantes. C’est en septembre 2017 que la décision finale a été prise, et le président de la candidature parisienne a voulu faire du projet pour les JO 2024 un évènement utile à la population. À cinq ans du coup d'envoi, tour d’horizon du projet parisien et de son avancement. 

La construction du village olympique en Seine-Saint-Denis


Le village olympique est situé sur plusieurs communes du département, à savoir l’Ile-de Saint-Denis, Saint-Ouen et Saint-Denis. Les organisateurs rentrent petit à petit dans la course contre la montre pour terminer le projet dans les temps imparti. Il est évidemment impossible de décaler l’échéance fixée à l’été 2024. Le calendrier doit être respecté à la lettre ! La première étape de la construction vient de débuter. Il s’agit de procéder à l’achat de tous les terrains nécessaires dans cette zone et d’indemniser les nombreuses personnes impactées par les JO 2024. Sur les lieux, on trouve actuellement plusieurs établissements comme une école d’ingénieur, des entreprises et un foyer de travailleurs immigrés. Toutes ces personnes seront indemnisées, mais en cas de refus catégorique de quitter les lieux, le départ pourra être forcé en application de la loi olympique votée en 2018. 

La suite du programme olympique et de son village


Un fois cette étape achevée, le chantier pourra vraiment commencer. Dans un premier temps, la Solideo en charge de superviser et de financer le projet va procéder aux aménagements et travaux nécessaires. En 2020, la zone industrielle devra également être totalement dépolluée. Ses sols sont en effet imprégnés par des dizaines d’années d'activités industrielles.
Dans le même temps, la Solideo devra obtenir les permis de construire et sélectionner les entreprises chargées de la construction des bâtiments et autres aménagements. Le programme pour l’année 2020 s’annonce donc chargé.


Les délais tenus, l’année 2021 devrait voir les premières pierres de l'édifice poser pour une fin de chantier annoncée à l’horizon du premier trimestre 2024. Le coût de cette opération pour la Solideo est estimé à un peu plus de 450 millions d’euros (hors taxes) et est financé pour environ 60% par des investissements publics (293 millions d’euros).

Les impacts des J0 2024 sur le secteur


Le programme de construction du village olympique et plus globalement l’accueil des JO 2024 devraient booster le marché de l’emploi local avec des recrutements estimés à 150 000 personnes.
Le secteur de l’immobilier local va également bénéficier de ces jeux avec d’une part la construction de diverses installations par les entreprises locales, mais aussi l'extension de certains modes de transport de Paris à sa périphérie. De ces jeux resteront de nombreuses installations utiles pour les habitants dans le futur.


Vous habitez non loin du futur village olympique et vous voulez partager votre avis sur ce chantier ? Nous attendons vos commentaires !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers