Erasmus : trucs et astuces pour trouver un logement en Europe

Mis à jour le 0 Marché de l'immobilier
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Dès septembre prochain, nombreux sont les étudiants qui délaisseront les bancs de leur université française pour passer un an à l’étranger. Lancé en 1987, le programme Erasmus a pour volonté de favoriser les échanges culturels entre les membres de l’Union européenne. Mais passer 12 mois dans un autre pays signifie également trouver un logement en Europe. Petit tour de l’UE et de ses spécificités logement.

Dénicher un logement Erasmus


Le leader de la location étudiante en Europe Uniplaces, explique qu’il « est utile de savoir que, en dehors du dépôt de garantie habituel, il y a souvent des propriétaires qui réclament d’autres documents concernant les garants et parfois même, des informations extra-universitaires sur les étudiants ». Il ne faut donc pas être étonné qu’un dossier de location déposé dans un pays européen, soit parfois plus complexe qu’en France. Les propriétaires-bailleurs ont souvent besoin de garanties supplémentaires lorsqu’il s’agit d’un étudiant Erasmus. Et en fonction des pays, les règles de location sont plus ou moins strictes.

Un logement Erasmus en Finlande


Selon une étude menée par Uniplaces et ESN International, la Finlande est LE pays où il est le plus difficile de se loger en tant qu’étudiant Erasmus. Les jeunes gens interrogés ont révélé que, pour obtenir un appartement, un contrat de travail et/ou une preuve d’inscription à l’université/école supérieure était obligatoire.

Un logement Erasmus en République Tchèque ou au Danemark


Difficile également de se loger dans ces deux pays. 83% des étudiants Erasmus interrogés ont été obligés de verser un dépôt de garantie et 35% ont dû fournir un contrat de travail et/ou une preuve d’inscription à l’université/école supérieure.

Un logement Erasmus en Allemagne


L’Allemagne est la deuxième destination la plus prisée d’Europe par les étudiants Erasmus. Et pourtant, elle fait partie des pays les plus exigeants en matière de location. Ainsi, un dépôt de garantie est demandé à 77% des étudiants et 46,4% doivent fournir un contrat de travail et/ou une inscription à l’université. Il s’agit même d’une exigence. Le cas est identique en Suède, aux Pays-Bas, en Norvège, en Croatie, une Turquie et en Roumanie.

Un logement Erasmus en Italie


70% des étudiants Erasmus en Italie ont versé un dépôt de garantie et 20% ont fourni une attestation de travail ou de scolarité. Ces chiffres sont en hausse depuis 2014 (respectivement 55% et 12%). À titre de comparaison, en Pologne ou en Espagne, ces données sont divisées par deux.

Un logement Erasmus au Royaume-Uni


Le Royaume-Uni reste encore aujourd’hui assez permissif en matière de location à des étudiants Erasmus. 11% des jeunes interrogés ont dû recourir à un garant et 6,4% à une caution locale. 60% ont payé un dépôt de garantie. Mais, après le Brexit, il est possible que les conditions de location se durcissent pour les étudiants Erasmus dans les prochaines années.

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers