Comment mettre un logement neuf en location ?

Mis à jour le 0 Guides / Conseils
Icône du temps de lecture
Temps
de lecture

Nombreux sont les investisseurs qui font le choix de l’immobilier neuf pour se constituer un solide patrimoine. Mais une fois l’investissement réalisé et livré, vient le moment de mettre le logement neuf en location. En respectant certaines règles, il devient très facile de rentabiliser son placement. Explications.


Définir le montant du loyer de son logement neuf


Avant de mettre votre logement neuf en location, vous avez tout intérêt à étudier le marché locatif du secteur à superficie et caractéristiques égales. Une analyse qui permet de définir le montant du loyer, si vous êtes en droit de le fixer vous-même.


Mais si votre logement neuf se trouve dans une zone tendue ou si vous l’avez acquis grâce à la loi Pinel par exemple, vous devez impérativement respecter les plafonds de loyer définis par arrêté. En échange d’avantages fiscaux non négligeables, le montant du loyer est en effet réglementé.


A contrario, si vous louez un logement neuf dans une zone détendue, voici les critères à prendre en compte pour définir le montant du loyer :


• La proximité du centre-ville mais également des commerces, des transports en commun, des écoles, des services…
• Les équipements présents dans le logement neuf et dans les parties communes.
• La qualité des matériaux.
• La superficie et la typologie du bien.
• Le marché locatif du secteur. 


Bon à savoir : mieux vaut proposer un logement neuf très légèrement inférieur au prix du marché pour conserver son locataire de nombreuses années.

Dénicher le locataire « perle rare »


Pour rentabiliser votre investissement locatif, vous devez impérativement le louer. Si vous décidez d’assumer la gestion locative par vous-même, vous allez donc devoir trouver le locataire idéal. Pour cela, commencez par :


1. Rédiger l’annonce de location avec un maximum d’informations dont la typologie, le nombre de pièces, le nombre de chambres, les équipements du logement, les annexes, les espaces extérieurs, le loyer avec et hors charges, les incontournables du secteur… Plus votre annonce est complète, moins vous réaliserez de visites inutiles.


2. Publier l’annonce en ligne : internet est le support le plus utilisé par les particuliers pour diffuser les annonces de location et par les locataires pour dénicher le logement de leurs rêves. Vous pouvez passer par de grands portails, par des sites dédiés ou par des plateformes de petites annonces plus généralistes.


3. Etudier les candidatures des différents locataires. C’est une étape chronophage à mener avec sérieux. Plus vous êtes strict sur les critères, moins vous perdez de temps. Proposez des visites aux potentiels locataires qui gagnent au moins trois fois le montant du loyer. Si vous louez votre logement neuf sous le sceau de la loi Pinel par exemple, vérifiez également que les candidats ne dépassent pas les plafonds de ressources fixés.


4. Assurer les visites et demander le dossier complet au locataire avant qu’il ne reparte. Les locataires sérieux auront pris le soin de réunir tous les documents pour vous les remettre en mains propres.


5. Enfin, contactez le locataire retenu pour lui proposer une date de remise des clés. Il sera enchanté !

La remise des clés de votre logement neuf


C’est le grand jour : vous allez remettre ses clés à votre locataire. Fixez un rendez-vous qui permettra également de régler les différentes formalités administratives inhérentes à l’entrée dans les lieux : signature du bail que vous aurez préalablement rédigé et envoyé à votre locataire pour qu’il en prenne connaissance, vérifications des tous les éléments donnés par le locataire puis réalisation du minutieux état des lieux d’entrée. Quand tout est consigné, laissez les différents jeux de clés à votre locataire afin qu’il emménage quand il le souhaite. 

Attention : ajoutez au bail les différents diagnostics obligatoires à savoir le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) et l’Etat des Risques Naturels, Miniers et Technologiques (ERNMT).

Après la mise en location du logement neuf

 

Dès que votre locataire est installé, assurez-vous que vous êtes suffisamment couvert en cas de problème. Souscrivez par exemple une responsabilité civile et une assurance propriétaire non-occupant.


Pour finir, déclarez chaque année les revenus locatifs perçus sur votre déclaration d’impôts.

Le quotidien locatif de votre logement neuf


Vous vous en doutez, si vous avez décidé d’assumer seul la gestion locative de votre logement neuf, vous devrez également percevoir les loyers, éditer les quittances de loyer, entretenir une relation de confiance avec votre locataire, assurer les travaux si nécessaire…


Vous n’avez ni le temps ni l’envie de vous occuper de ces tâches chaque mois ? Vous souhaitez déléguer la gestion locative de A à Z, de la recherche du locataire à la perception des loyers ? Faites appel à la régie locative Médicis Immobilier Neuf : Le Neuf Gestion. Gain de temps et d’énergie assuré !

TAGS :
Laisser un commentaire
* Champs obligatoires
0 commentaire

Articles associés

Recherche d'un programme neuf

Archives

Téléchargez nos guides immobiliers